Une ville résolument plus verte ?

__________________________________________

Le plan Canopée est le nom retenu par la Ville de Bruxelles pour renforcer la présence de végétaux sur son territoire. Il a pour objectif de “rafraîchir” la ville en vue de futures canicules. « L’arbre n’est pas un mobilier urbain, c’est un être vivant ! C’est un lieu de vie, aussi, pour les oiseaux, les insectes. Nous voulons conserver le patrimoine existant. Nous voulons augmenter sa présence aussi » affirme avec conviction l’échevine des Espaces Verts ». Et le bourgmestre d’ajouter  “La végétation est essentielle au bien-être de tous et à la qualité de notre environnement”. 

La Région aussi promet beaucoup plus d’arbres pour nous protéger du soleil et capter le CO2. Fort bien tout cela. En attendant, c’est à la tronçonneuse qu’on laisse abattre128 majestueux platanes avenue de Stalingrad pour faire place à la station de métro Toots Thielemans. Et ce n’est pas tout comme nous le soulignions déjà ICI, à propos de nos places minérales. Bien sûr, on plantera de nouveaux arbres, mais ils mettront du temps à se développer et à fournir une ombre propice aux passants et aux terrasses.

Aujourd’hui, c’est à la colonne du Congrès, que quelques 397 arbres de haute tige sont en train d’être abattus à la cité administrative. Le comité Notre Dame aux Neiges s’émeut et dénonce des permis d’urbanismes qui violeraient selon eux le Plan Particulier d’Affectation du Sol (PPAS) « Pacheco », qui prescrivait le maintien en bonne santé des arbres. La Région conteste ces affirmations et affirme que tout se déroule en parfaite légalité. BX1 et Bruzz en disent plus.
Nous nous demandons si c’est ainsi que Bruxelles deviendra résolument plus verte ?

5 réflexions au sujet de « Une ville résolument plus verte ? »

  1. Ping : Sauver un espace vert en péril | bruxselsfuture

  2. Francois Carton

    Pourquoi trois « déserts » bétonnés alors qu’un seul (deux au max) devrait suffire, non? La convivialité verte au quotidien me semble prioritaire…

    J'aime

    Répondre
  3. José CLEEREMANS

    Je suppose que ça et là on a déjà évoqué le cas de la place de Brouckère, autre victime d’excès de minéralisation et de manque de végétation : par temps de grande chaleur, le soleil y tapera dur ! En outre, son uniformité tranche, jure avec le caractère composite, varié des bâtiments « bourgeois », fin XIXe qui l’entourent. Pour ma part, le panneau Coca Cola, qui fait partie des « meubles », me gêne moins, tout autant que le passage et le parcage, en quantité raisonnable, de voitures. Cette « morne » plaine confère à la place un caractère froid, peu convivial; on ne se trouve pas ici au quartier Nord ni même à la Monnaie !

    J'aime

    Répondre
    1. Yvan Vandenbergh Auteur de l’article

      Le bourgmestre de la Ville fait de la tenue de Grands Evénements une priorité. C’est pourquoi chaque réaménagement fait la part belle à la minéralisation. Les arbres font « obstacle » au placement d’un chapiteau occasionnel. C’est pourquoi les places de la Bourse, de Brouckère et Monnaie sont aussi vides et se transforment en étuve lors des canicules qui se multiplient.

      J'aime

      Répondre
  4. BOULAERT Didier

    et au nord de bruxelles c’est la cata pour . les espaces verts. comme celui a côté du jardin aux fleurs. tu pourrais faire quelque chose ? Didier

    Envoyé depuis mon appareil Galaxy

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.