Archives pour la catégorie Santé

Oui, il faut soutenir la transition écologique

__________________________________________

Sans doute avez-vous progressivement équipé votre logement de coûteuses – mais performantes – lampes LED à (très) basse consommation et à grande longévité ? Et vous disposez probablement de doubles vitrages ? d’une pompe à chaleur et d’un frigo A +++ ? Des investissements coûteux mais très rentables pour votre portefeuille comme pour la planète.

Mes proches voisins ont deux enfants et de faibles revenus. Ils s’éclairent encore avec de l’incandescence et un peu d’halogène, parce que les lampes LED sont trop chères pour eux. Ils le paieront au fil des mois. Ils n’ont pas de doubles vitrages, leur frigo baille et ils se chauffent avec la vieille chaudière au mazout qui équipe l’appartement hérité des parents du mari. Ils le payent aussi au fil des mois. Sans aides spécifique et crédits d’impôts, ils seront les innocentes victimes de la transition écologique et finiront sans doute par descendre dans la rue en gilets fluos …

Sacrifier la nouvelle taxe carbone pour les carburants sur l’autel de la paix sociale est lâche, démagogique et irresponsable de la part du gouvernement. Comprendra-t-il qu’il faut maintenir et même majorer cette taxe ? Et dans le même temps fournir les aides indispensables aux personnes à bas revenus pour qu’ils puissent prendre part à l’indispensable transition écologique, qui ne peut-être un sport de riches. Ou faudra-t-il encore attendre le gouvernement qui sortira des urnes en mai … et qui sera nécessairement plus vert ?

Face à une véritable crise du partage, le Mouvement français pour un revenu de base fait ICI une proposition proche des revendications de certains gilets jaunes.

Une ado en colère pour le climat

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle est suédoise. Elle n’a que 15 ans. Elle est déterminée et n’a pas sa langue en poche.
Greta Thunberg en a assez. Le journal suédois The Local lui consacre un bel article en anglais et annonce qu’elle fait la grève des cours pour le climat toutes les semaines devant le parlement de Stockholm. « Nous devrons vivre avec le bazar que les précédentes générations ont créé. Nous devrons réparer les dégâts pour eux. Ce n’est pas juste ». Elle a poussé sa famille à devenir vegan et à abandonner les voyages en avion. Pour elle ce n’est pas un sacrifice.

Greta et son père sont venus à Katowice, capitale polonaise du charbon qui héberge la COP 24, pour tenter de convaincre les Etats de faire plus, dès maintenant. Quand elle aura 45 ans, des dizaines de millions de personnes auront dû fuir leurs maisons, chassés par les événements météo extrêmes, provoqués par le dérèglement climatique, par les feux de forêts ou le manque de nourriture. « C’est la plus grande crise que l’humanité ait jamais connue. Nous devons faire quelque chose maintenant, parce que demain, il sera peut-être trop tard ».

Greta est devenue une véritable figure parmi les jeunes qui se mobilisent de plus en plus pour le climat à travers le monde, appelant les décideurs politiques et les entreprises à réduire les émissions de gaz à effet de serre. La Libre lui consacre  une chronique, tandis que Le Soir donne carte blanche aux organisateurs de la marche Climate Coalition de dimanche dernier.

Honteux d’être Belge

___________________________________________

Je n’arrive pas à attendre jusqu’à demain pour vous envoyer ce billet.

La Belgique vient de refuser de suivre la majorité des Etats membres de l’Union Européenne sur deux des trois piliers du « paquet énergie propre » censé mettre l’Europe sur les rails des objectifs de l’accord de Paris. Deux jours après la marche pour le climat, nos gouvernants n’ont toujours rien compris. Le peuple de Belgique le leur pardonnera-t-il ?

Michel De Muelenaere, dans son article pour journal Le Soir:  » Notre ambassadeur auprès de l’Union avait reçu pour mandat de réunir une « minorité de blocage « . Ç‘a n’a pas trop bien marché. Seule la Tchéquie a suivi la Belgique …

Le pays qui abrite la capitale de l’Europe entre dans l’histoire en marchant à reculons.
Ce sera sans moi.

Honteux d’être Belge

____________________________________________

Je n’arrive pas à attendre jusqu’à demain pour vous envoyer ce billet.

La Belgique vient de refuser de suivre la majorité des Etats membres de l’Union Européenne sur deux des trois piliers du « paquet énergie propre » censé mettre l’Europe sur les rails des objectifs de l’accord de Paris. Deux jours après la marche pour le climat, nos gouvernants n’ont toujours rien compris. Le peuple de Belgique le leur pardonnera-t-il ?

Michel De Muelenaere, dans son article pour journal Le Soir:  » Notre ambassadeur auprès de l’Union avait reçu pour mandat de réunir une « minorité de blocage « . Ç‘a n’a pas trop bien marché. Seule la Tchéquie a suivi la Belgique …

Le pays qui abrite la capitale de l’Europe entre dans l’histoire en marchant à reculons.
Ce sera sans moi.

Happy Monday: courez au cinéma

_____________________________________________

Ce n’est pas l’envie qui me manquait de mettre la manifestation pour le climat et la planète en tête des meilleures nouvelles de la semaine, mais tout a été dit et tous les superlatifs ont été au rendez-vous et peut-être vous aussi ?

J’ai donc choisi de vous emmener au cinéma, pour voir Capaharnaüm de la cinéaste libanaise Nadine Labaki. Son film humanise la pauvreté, tandis que les statistiques et la politique la laisse abstraite et comptable. « L’art donne un visage aux problèmes de société », c’est un regard sensible sur le monde, une prise de distance, et parfois un indispensable plaidoyer.

Les enfants des rues sont fascinants. Contraints d’être malins et adultes trop tôt, pour sauver leur peau, ils ne sont pas seulement en manque d’argent, mais en manque d’amour. Pourquoi Zaïn attaque ses parents en justice: Pour m’avoir mis au monde. Une justice aveugle, une politique hypocrite et le poids des traditions. Un inoubliable acteur de 13 ans, donne donc un visage à la pauvreté, aussi à celle qui nous entoure tous les jours à Bruxelles.

Un climat plus chaud ce sera aussi plus de pauvreté et de malnutrition.
Photo d’origine inconnue et rue de la Loi par Mathieu Golinvaux pour Le Soir