Archives de catégorie : Mobilité

Merci de prendre l’avion …

Si vous prenez souvent l’avion, vous pouvez accumuler des « milles », une sorte de bons points qui vous récompensent pour votre fidélité et vous permettent de profiter de voyages gratuits ou de lounges feutrés. On voudrait encourager les déplacements en avion, pourrait-on agir mieux ? Pourquoi ne pas plutôt vous dire que votre voyage à New York a généré près d’une tonne de CO2, qui s’ajoute à celles de vos autres déplacements en avion ? A partir d’un certain montant, ce pourrait plutôt être un avertissement, pour vous dire que vous entamez déjà votre quota (?) pour l’année suivante.

Pour Jos Dings, le directeur de la fédération Transport et Environnement il n’y a aucune cohérence : “avec l’attitude actuelle de l’industrie, aviation et environnement sont incompatibles. Beaucoup de choses doivent changer“. Les émissions de CO2 de l’aviation ont augmenté de 70 % en 20 ans. Un aller/retour vers New York émet en moyenne ce qu’une personne consomme pour se chauffer pendant 1 an. Plus fort encore: Brussels Airlines va effectuer 3.000 survols de Bruxelles à vide pour maintenir ses slots privilégiés !

Le conclave budgétaire d’octobre de la Vivaldi avait débouché sur une « taxe avion » de 10 € pour les vols de transit au départ d’aéroports belges de moins de 500 km, afin d’encourager des alternatives comme le train. La taxe serait de 2 euros si la destination finale au départ de la Belgique (hors transit) est située à plus de 500 km, mais dans l’Espace économique européen et de 4 euros en dehors. Un bon début, même si ces quelques petits euros ont peu de chance de suffire pour favoriser un transfert vers le train … souvent plus cher que l’avion. Où reste la taxe sur le kérosène à l’échelle de l’Europe ?

Trois occasions de vous réjouir

Cinq Happy New Year. Les Bruxellois ont tenté de fêter un nouvel an belge le 1er janvier avec la jauge de 200 personnes. Le 12 on fêtait Yennayer, le Nouvel An Amazigh des Berbères de Bruxelles à l’Espace Magh. Des musiciens talentueux, des chanteuses engagées et le chanteur Hafid Tifridjas heureux de voir « célébrer la liberté de la femme » dans une ambiance endiablée et avec force you-you bien assis. Ce n’est pas tout, le 1er février ce sera le Nouvel An chinois et la fête du Têt vietnamienne. Et puis le 14 avril ce sera Bisket Jatra, le Nouvel An des Népalais.

Plus d’équité entre communes. Le ministre des pouvoirs locaux, Bernard Clerfayt (Défi), s’est livré à une étude comparative des ressources financières des 19 communes. L’article de Bruzz – traduit ICI – révèle que la ville de Bruxelles peut compter sur 3 591 euros par habitant, mais que Ganshoren doit se contenter de 1 226 euros. Au milieu se trouvent Ixelles (1 986 €/habitant), Saint-Gilles (2 153 €) et Etterbeek (1 841 €). La capacité des municipalités à assurer les services de base n’est pas identique, le ministre a donc esquissé les éléments d’une plus grande et nécessaire solidarité.

Mieux répartir l’espace public. Un journaliste à vélo renversé par deux piétons le long du canal à Molenbeek. Pas une bonne nouvelle, mais cela impose de reposer la question de la répartition de l’espace public entre ses différents usagers. Piétons et cyclistes peuvent-ils toujours cohabiter sur un espace commun ? L’article de Bruzz – traduit ICI – pose bien le problème. La faute aux cyclistes ? aux piétons ? ou à l’aménagement de l’espace ? Politiquement difficile de retirer de la place à la voiture au bénéfice des autres usagers, mais la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) veut s’y attacher avec les communes.

Bruzz © KH  

photo YVDB

Bruxelles sera-t-elle à la traîne ?

L’hydrogène apparaît de plus en plus comme l’énergie d’un futur immédiat, pour la mobilité, pour l’industrie et peut-être bientôt pour le chauffage. La Flandre et la Wallonie ont prévu de gros budgets pour investir dans la production et la distribution de l’hydrogène. Dans le plan de relance européen bruxellois, rien n’apparaît à ce sujet. Certains de nos lecteurs s’en sont émus et ont créé le Collectif Bruxelles Hydrogène pour que les automobilistes bruxellois puissent  à l’avenir choisir librement entre voiture électrique ou voiture à hydrogène.

Les véhicules à hydrogène ont une autonomie de 700 km et même un record de 1 000 km, se rechargent en moins de 5 minutes et n’émettent que quelques gouttes d’eau. Une bonne solution pour les taxis, les véhicules d’intervention – comme la police, les ambulances et les pompiers – les navetteurs, les bus, les bennes à ordure … Encore faut-il qu’il y ait une station de remplissage à Bruxelles et que l’hydrogène proposé soit vert.

Pour en savoir plus sur l’offre, sur les projets des constructeurs et sur les intentions de la Région, ils ont décidé d’organiser une matinée d’étude à la Fondation Universitaire « Quel avenir pour l’hydrogène dans la mobilité à Bruxelles ? ». Ce sera le jeudi 20 janvier de 9 h à 12:30. Ils y attendent les réponses des ministres Vervoort et Maron … qui à ce jour n’ont toujours pas répondu présents. Ils finiront sans doute par voir l’intérêt qu’ils ont à informer la société civile, le monde académique, les constructeurs et les utilisateurs potentiels de l’hydrogène. Le programme trilingue est ICI. Des voitures seront en démonstration. L’inscription est gratuite mais obligatoire par un mail à bruxelsfuture@gmail.com

Des communes s’engagent pour le climat

293 villes flamandes ont signé un pacte local énergie-climat avec des objectifs concrets pour  le verdissement, l’énergie participative, la mobilité durable et les eaux de pluie. Il encourage, par exemple, dans chaque commune la présence d’au moins un arbre par habitant, la réalisation de 50 rénovations collectives par millier d’unités d’habitation, l’installation d’une borne de rechargement électrique par 100 habitants et la perméabilisation d’au moins un mètre carré de sol par habitant.

C’est VRTnws qui annonce que c’est Bart Somers (Open VLD), ministre de l’Intérieur du gouvernement flamand, qui a pris cette initiative. Il sait qu’il a besoin des autorités locales pour arriver à relever l’immense défi climatique. Son plan doit permettre aux communes d’y contribuer concrètement de manière volontaire. Peut-être fera-t-il des émules dans nos 19 communes ?

Son approche a été remarquée par le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmerman, architecte du Green Deal. Il a demandé à Bart Somers de devenir l’ambassadeur Climat auprès des pouvoirs locaux de l ’Union européenne. Une distinction de plus, après un mayorat consacré à transformer la ville de Malines et après avoir été élu « Meilleur bourgmestre du monde » en 2016

photos Pixabay et Open VLD

Le délit de « pauvreté »

« Trop pauvre pour avoir la bonne voiture et avoir le droit de circuler à Bruxelles ». Un nouveau délit serait-il né ? Si l’élimination progressive des véhicules les plus polluants est un objectif louable de la Région en vue d’améliorer la qualité de l’air que nous respirons tous, plusieurs lecteurs regrettent l’absence de toute mesure d’accompagnement pour les particuliers qui ne peuvent se passer de voiture, mais n’ont pas les moyens d’en acheter une neuve. Pas même un peu de souplesse pour les retards de livraison.

Jean-Marc Sparenberg pense que les victimes risquent d’être nombreuses: on roule rarement en « vieille » voiture diesel par choix, mais plutôt par manque de moyens. Le danger me semble de rendre l’écologie impopulaire dans les milieux les plus fragiles, et de la voir creuser des inégalités sociales déjà bien profondes à Bruxelles. L’enfer (social) est parfois pavé de bonnes intentions (environnementales) ! C’est ainsi qu’est née la révolte des gilets jaunes en France et puis en Belgique

Robert Verstraeten constate que  certaines voitures Euro 4 sont équipées de filtre à particules (par exemple la Focus 110ch de 2009) et elles polluent moins qu’un gros SUV Euro 6 plus récent et plus gourmand. Les moteurs à essence modernes rejettent, quant à eux, des particules encore plus fines. Entre l’objectif plus louable et sa mise en œuvre, il y a un hiatus qui s’appelle lobby automobile. Et il se frotte les mains. Un parc automobile à renouveler servi sur un plateau !

Photo by ev on Unsplash