Archives pour la catégorie Energie

Pourquoi ils boudent l’hydrogène ?

______________________________________

Il n’y a pas que la Région bruxelloise qui boude l’hydrogène comme carburant de l’avenir, les constructeurs automobiles européens sont sceptiques face à l’hydrogène. Ou plus exactement, ne veulent pas que les voitures à hydrogène fassent de l’ombre à leurs voitures électriques, pour lesquelles ils ont dépensé des millards pour développer des batteries et une chaîne internationale d’approvisionnement. Pour que leurs investissements soient rentables, ils doivent vendre au moins 100.000 voitures électriques par an ! Les voitures à hydrogène ne sont donc pas bien vues et les villes priées de s’équiper de bornes de rechargement.

Selon eux, pour ce qui est des voitures personnelles, il faudra au moins attendre 2030 pour que l’hydrogène, en tant que carburant, devienne réellement intéressant. Son coût est encore beaucoup trop élevé par rapport à l’électrique ou aux carburants fossiles. Pour le directeur général d’Air Liquide, qui produit de l’hydrogène: taxis, bus, trains, bateaux, véhicules utilitaires légers, tout ce qui revient à un point fixe ou retourne à un point fixe est déjà un bon candidat. L’article de Business AM vous en dira un peu plus. Et ICI, toutes les voitures à hydrogène déjà disponibles.

Mais tout cela, c’est en faisant l’impasse sur la politique des constructeurs asiatiques, qui savent pourquoi ils misent sur l’hydrogène et comptent bien inonder le marché européen. Toyota propulse sa Mirai à hydrogène sur le marché belge en la rendant 20% moins chère et lance un appel aux autorités: l’utilisation des véhicules à hydrogène devrait se faciliter à mesure que les marchés amélioreront leurs infrastructures, que le nombre de stations-service augmentera et que les gouvernements et les autorités locales introduiront de réglementations en faveur d’une mobilité plus propre. A bon entendeur, salut ! … sans oublier que – même à l’hydrogène – la voiture est toujours un objet encombrant et trop souvent non indispensable dans l’espace urbain

la nouvelle Mirai à hydrogène de Toyota

Happy Monday: passer de l’information à l’action ?

___________________________________

Le blog bruxselsfuture.com recherche et diffuse des informations brèves qui peuvent être déterminantes pour l’avenir de notre Ville-Région. Les 541 abonnés dont vous faites partie, sont souvent autant d’influenceurs et d’influenceuses, qui répercutent ces informations dans leur entourage professionnel, familial ou associatif. Nous ne serons jamais assez nombreux pour prendre soin de cette cité, qui est aussi le lieu de vie du peuple cosmopolite de Bruxsels.

Lorsque l’un d’entre vous demande de diffuser l’adresse email de l’échevine des Espaces Verts Ecolo pour inonder sa boîte aux lettres de messages d’opposition au lotissement de l’espace vert du Donderberg. Lorsque d’autres demandent de communiquer les adresses des lecteurs et des personnes qui se mobilisent pour que Bruxelles ne rate pas l’entrée dans la filière hydrogène, comme ressource d’énergie. Là, nous ne sommes plus dans l’information. Nous sommes dans une demande d’action.

Ce blog informatif est-il en mesure de se transformer en un mouvement ? Je pourrais le souhaiter, mais je ne pense pas qu’il en ait les moyens. Par contre, soutenir des groupes de lecteurs mobilisés sur des problématiques spécifiques – comme le respect de la nature ou les filières hydrogène – devrait être possible. Les mettre en contact les uns avec les autres pour qu’ils puissent agir, pourrait être une mission de ce blog, tout comme relayer les résultats de leurs entreprises.

Des lecteurs passent à l’action
– Maintien des Espaces Verts de la Ville de Bruxelles (Donderberg, Stalingrad, Cité administrative, …) écrire à l’échevine zoubida.jellab@brucity.be et à john.pitseys@ecolo.be
– Pour rejoindre le groupe « filière hydrogène »: se signaler à bruxsel@gmail.com

logo inspiré par « In Seine Saint-Denis »

Happy Monday: l’hydrogène marque des points

__________________________________________

Je ne vous ai jamais caché mon enthousiasme pour l’hydrogène comme source d’énergie – potentiellement propre – pour le futur. L’hydrogène vert est à l’aube d’une croissance gigantesque. Un article de Business AM révèle que le Fédéral vient de demander un financement européen à hauteur de 95 millions d’euros pour soutenir le développement d’une dorsale hydrogène et CO2 via de nouveaux pipelines ou d’anciens gazoducs.

La Flandre a prévu une enveloppe de 125 millions d’euros dédiée à l’hydrogène vert (obtenu à partir d’énergies renouvelables) et bleu (à partir de combustibles fossiles impliquant la capture du CO2 émis). La Wallonie vise une enveloppe de 160 millions. Au total, 89 projets rentrés à l’Europe par la Belgique. La sélection s’annonce délicate.

Et Bruxelles me direz-vous ? Eh bien ! elle semble s’être abstenue de proposer des projets en matière d’hydrogène dans son plan de relance… Cela, c’est évidemment le contraire d’une happy news. Un billet avait déjà été publié ICI sur ce sujet. Toyota ne cache plus ses ambitions européennes. Sans l’installation d’un réseau de stations d’hydrogène à travers la Région, le choix des Bruxellois se portera nécessairement sur la voiture électrique, avec les gros investissements nécessaires pour équiper nos rues de câbles de cuivre et de bornes de rechargement, pour des véhicules aux lourdes batteries au recyclage problématique.

la voiture à hydrogène en quelques chiffres par euro assurance

Happy Monday: la STIB nous gâte

_____________________________________

Malgré la crise sanitaire et la chute de fréquentation, la STIB arrive à maintenir son offre et ses principaux horaires. Elle fait mieux, avec de bonnes nouvelles pour 2021. BX1 annonçait ICI les nouveautés 2020 devenues largement réalités et maintenant c’est L’Echo qui détaille les projets 2021 de la STIB, que nous résumons ci-dessous, suite à l’interview du CEO Brieuc de Meeûs que vous pouvez lire ICI (1).

Côté matériel, Bruxelles va réceptionner 90 nouveaux trams et les mettre en circulation d’ici le mois de mai. Cela devrait permettre d’augmenter l’offre de 15 % et d’envisager la création d’une nouvelle ligne vers Neder-over-Heembeek. Pas moins de 11 nouvelles rames de métro vont aussi être livrées, en vue de pouvoir assurer une fréquence d’une rame toutes les 2 minutes en heures de pointe sur le tronçon commun des lignes 1 et 5. Le métro sans chauffeur n’est pas pour demain, à cause du prix de l’installation de portes palières sur les quais, qui seront cependant testées dans 3 stations. Le gigantesque et coûteux projet Métro 3 va se poursuivre avec 3 grands chantiers: Albert, Stalingrad et Gare du Nord.

La STIB a aussi loué un bus à hydrogène à la firme Van Hool pour le tester longuement avant de décider de s’engager dans cette filière d’avenir, qui est aussi liée à la production d’hydrogène vert et à la création de postes de recharge. La billettique n’est pas en reste pour tenter d’attirer plus d’usagers. Le payement sans contact d’un voyage unique dans les véhicules avec carte de banque a fait ses preuves et serait largement utilisé. Mais la vraie nouveauté se trouve du côté de l’intégration tarifaire tant attendue entre STIB, TEC, De Lijn et la SNCB. Début février, il devrait enfin être possible de payer avec le même titre de transport tout voyage dans un rayon de 11,5 km autour de la Grand-Place.

(1) article accessible aux lecteurs inscrits gratuitement à L’Echo

La Région soutient mieux l’isolation

_______________________________________

La facture énergétique moyenne d’un ménage bruxellois atteint 1.400 euros, dont 60% pour le chauffage. Outre son coût, la combustion dans l’ensemble des bâtiments de la Région est responsable de 90% des émissions d’oxyde de souffre. Bruxelles Environnement en dit plus ICI. Réduire cette consommation est donc bénéfique pour votre portefeuille et pour l’air que nous respirons tous. Cela peut commencer par l’isolation du toit, qui est souvent l’investissement le plus rentable pour économiser l’énergie, mais il y a aussi les châssis, les vitrages, la chaudière, la ventilation, …

Si vous envisagez de faire des travaux d’isolation, de chauffage ou même de simple étude énergétique, sachez que le moment est idéal. Vous profiterez des traditionnelles « Primes énergie » de la Région, mais dans certains cas, d’un bonus temporaire lié à la crise sanitaire, si vous effectuez ces travaux d’ici le 1er septembre 2021. Que vous soyez propriétaire, copropriétaire ou simple locataire. Ces primes peuvent même aller jusqu’à 70% dans le meilleur des cas. Vous en trouverez tous les détails dans une excellente synthèse livrée par L’Echo.

Oui, il faudra évidemment constituer un dossier et donc beaucoup de papiers, mais le jeu en vaut la chandelle depuis que la Région a permis la création de Homegrade, dont les conseillers vous guideront gratuitement dans votre projet et vous aideront à constituer un dossier de demande de primes. Appelez Homegrade au n° 1810. Et pour financer ces travaux d’amélioration énergétique dans votre habitation, vous pouvez aussi profiter du Prêt Vert bruxellois, à un taux très avantageux, de 0 à 2%. Alors ça y est ? cette année 2021 sera celle d’une habitation moins énergivore et d’un air plus respirable à Bruxelles ?

Schéma extrait du site d’Eco’Logis