Archives de catégorie : Economie

Bruxelles à l’avant-garde

La société EnergyVision est principalement active à Bruxelles sous le nom Brusol. Etablie à Jette, elle s’est spécialisée depuis 2014 dans la production et l’installation de panneaux solaires. Elle n’opère pas seulement en Belgique, mais aussi au Maroc et en Chine. Dans un article de Bruzz – traduit ICI – on apprend que la société installe plus de 400 000 panneaux solaires par an et qu’elle réalise un chiffre d’affaires annuel de 100 millions d’euros. Marc Coucke vient de lui témoigner sa confiance en décidant d’y investir 20 millions d’euros.

Pour Marc Coucke, l’aspect environnemental n’était pas seul à compter : « L’aspect social a également joué un rôle. Depuis plusieurs années, EnergyVision travaille avec des personnes disposant d’un statut de réfugiés pour installer ses panneaux solaires à Bruxelles ».

 Le Premier ministre De Croo, présent à la conférence de presse, y a aussi vu une « innovation économique ». Les personnes qui ont investi dans des panneaux solaires souffrent beaucoup moins de l’augmentations de prix de l’électricité, contrairement au moins fortunées. C’est pourquoi Brusol leur propose dinstaller gratuitement ses panneaux solaires et la société se rembourse avec les certificats verts des bénéficiaires.

10.000 bâtiments vides

Alors que Bruxelles manque cruellement de logements, que des personnes dorment à la rue et qu’il est question de construire sur des sites comme Donderberg ou Chant des Cailles, … et sur les dernières réserves foncières de la Région, il y aurait au moins 10.000 bâtiments inoccupés à Bruxelles. C’est BX1 qui révèle les conclusions du travail d’une équipe de chercheurs ULB/VUB. C’est en croisant des données de Vivaqua, du Cadastre, du Registre National et de l’Urbanisme, qu’ils ont pu établir une première base de données qui pose question.

La Région a octroyé des subsides aux communes pour qu’elles puissent mettre en place des observatoires de logements inoccupés. Comme le relate un article détaillé de Bruzz, la majorité des communes n’ont pu fournir des chiffres précis et sont restées à un stade d’expérimentation des techniques d’identification de ces logements. La secrétaire d’État au Logement a donc finalement décidé de centraliser l’identification des logements inoccupés au niveau régional via Bruxelles Logement, qui mène déjà les enquêtes et instruit les dossiers d’infraction.

Les longs délais pour l’attribution d’un permis de rénovation ne sont pas pour rien dans cette situation. Tout comme la rentabilité des m2 commerciaux, qui explique parfois l’absence d’accès aux étages supérieurs laissés vides. La taxe sur immeuble abandonné n’est finalement pas assez dissuasive pour empêcher la spéculation. Il va donc falloir compter sur un travail proactif de la Région pour mettre fin à ce qu’il faut bien qualifier de scandale.

Photos Unsplash et Pixabay

projet Volta en vue de développer un habitat groupé et une école sur ce site abandonné

Covid: raison garder

Vos journaux et vos écrans débordent d’actualités covid. Inutile d’en remettre une couche ici. Peut-être ne savez-vous plus qui croire ? Qui serais-je pour prétendre vous délivrer la vérité ? Les experts se contredisent, les labos sont dans l’ombre, la fondation Gates (active dans l’industrie pharmaceutique) subventionne l’OMS et arrose les grands journaux de subsides, des traitements utilisés ailleurs sont interdits en Belgique et font l’objet d’une omerta, l’information sur les vaccins est incomplète et pas transparente … quand elle ne devient pas propagande, les médecins généralistes sont largués, etc.

Et pourtant, ce petit virus couronné affecte déjà le futur de Bruxelles. Il nous a divisés entre vaccinés et non vaccinés, entre couche-tôt et couche-tard, entre enfants et adultes, entre obéissants et complotistes, … La démocratie en a pris un coup. Plusieurs de nos libertés ont disparu. Reviendront-elles intactes ? Que faire de nos colères ? Quelles solidarités réactiver ? Serions-nous à l’aube d’un changement de civilisation ?

De quoi ce petit bout de code génétique est-il le messager ? Comment a-t-il pu gripper notre belle machine ? Alain de Halleux donne la parole au coronavirus, dans le très beau film « Le Grain de sable dans la machine ». Voyez le résumé et la bande annonce, mais gardez surtout ce lien, pour pouvoir prendre le temps de le regarder en entier sur ARTE. C’est un canari dans la mine. C’est de notre rapport à la nature qu’il s’agit. Ici et ailleurs dans le monde. En ville comme à la campagne. En forêt comme en usine. Un grain de sable précieux pour se rassembler et pour affronter nos vrais problèmes. 

Happy Monday: vers une autre économie bruxelloise

La bonne nouvelle, c’est que la Région de Bruxelles-Capitale dit vouloir entamer sa transition vers une économie à la fois locale, circulaire, sociale et démocratique. On ne demande qu’à la croire. La Région commence par une Semaine de la Transition Economique, qui débute ce lundi. Reste à voir quels moyens et quelles aides seront mis en place pour arriver à des résultats tangibles.

Qu’est-ce, concrètement, que la transition économique ? Comment lancer une activité économique qui s’y inscrive ? Quels outils pour inciter les entreprises ? Durant une semaine, conférenciers expérimentés et intervenants inspirants vont se relayer au cours de nombreux événements, pour présenter les orientations de la transition régionale et inviter les acteurs bruxellois à s’inscrire dans le mouvement. Le programme est ICI et si vous n’êtes pas disponible, vous pouvez prendre part à la discussion sur les réseaux sociaux avec le #EconomicTransitionWeek.

Vous vous rappelez « La Théorie du donut » ? Kate Raworth, son auteure, sera là. Pas que des théories, vous apprendrez aussi: en 60 minutes, comment opérer la transition de votre commerce ou de votre établissement horeca vers plus de durabilité ? vous rencontrerez de jeunes entrepreneurs qui expliqueront comment ils produisent des accessoires et des remorques pour vélos adaptés à chaque activité, ou de délicieux mélanges prêts à cuisiner avec zéro déchets, ou des abonnements pour des réparations illimitées de gros électroménager et la TV, ou l’installation d’une centrale photovoltaïque sur votre bien, et même une nouvelle manière d’exercer le métier d’avocat …