Archives de catégorie : Sport

Quand il ne se passe rien …

C’est fou tout ce qui se passe, quand il ne se passe rien à Bruxelles. Les voitures à peine rangées, les enfants  sont de sortie. Il y en a partout et de toutes les couleurs. Les vélos aussi, bien sûr. On se croirait à Copenhague … la discipline en moins.  Un vent de liberté. Où sont-ils donc tout le reste de l’année ? Covid oblige, pas de grands événements cette année, ni de grands rassemblements, mais plein de petits événements partout, souvent improvisés.

Dans le tram et dans le métro, du monde. Pas celui qu’on y croise d’habitude. Le piétonnier comme on le rêve depuis longtemps: avec son public des beaux jours habituel, mais en plus des Bruxelloises et des Bruxellois de tous âges, de toutes conditions et de toutes les communes de la Région. A la Bourse, toute seule, une femme superpose des affiches qu’elle colle sur trois panneaux. Ils  se répondent et délivrent progressivement des messages changeants aussi poétiques que politiques. Elle est très applaudie. Le  grand retour des situationnistes ou quoi ?

Avec du beau temps et sans voitures, Bruxelles est une autre ville. Une ville apaisée. Un air de qualité. Des gens qui se sourient, qui se croisent et se parlent. Des gens murmurent: pourquoi pas tous les dimanches ? d’autres: vivement 19h qu’on retrouve notre liberté de circuler en voiture. Meeting Points était le thème des journées du patrimoine, du matrimoine – sorry Heritage Days – le peuple de Bruxelles ne s’en est pas privé. C’était gratuit, pour tout le monde, avec inscription, mais encore sans pass sanitaire.

Happy Monday: Bruxsels champion !

Un peu de légèreté et de réjouissance en ces derniers jours de vacances …

Street Football. Mehdi Amri n’a que 18 ans, mais ce jeune Bruxellois vient de réaliser son rêve ultime au Danemark: il est devenu champion du monde senior de Panna foot, après l’avoir déjà été dans le groupe des moins de 16 ans. Cette discipline de football freestyle se déroule un contre un. Le joueur doit ainsi tenter de passer son adversaire via des mouvements acrobatiques pour marquer un but. Celui qui marque le plus de buts au bout de trois minutes s’impose. Il est désormais le meilleur du monde.

Célibataires. Pour Big 7 Travel, Bruxelle compte beaucoup de célibataires et ils sont parmi les plus nombreux en Europe à télécharger des applications de rencontre. La vie nocturne dans notre ville est vue comme détendue et légèrement plus calme que celles des autres cités européennes. Les endroits pour rencontrer un ou une partenaire ne manquent cependant pas. Si Stockholm figure en tête du classement, notre ville se trouve à une honorable 12ème place sur la liste des 50 meilleures cités européennes pour les célibataires.

Coopération. Généralement pointées du doigt pour jouer cavalier seul, nos Régions sont arrivées à s’entendre avec l’Europe pour lutter ensemble contre plusieurs espèces exotiques envahissantes, végétales et animales. Lorsqu’elles prolifèrent, elles éliminent des espèces locales et constituent une menace de premier ordre pour la biodiversité. Elles ne connaissent évidemment ni frontières régionales, ni linguistiques. Nos trois régions et l’Europe ont constitué un enveloppe de 7 millions à ce projet de lutte dénommé Life Riparias.

https://wordpress.com/post/bruxselsfuture.com/20633

photos 1 et 3 extraites de BX1

Funny Monday: trois nouvelles souriantes

Prendre l’escalier plutôt que l’escalator ou l’ascenseur ? La STIB a installé , en son temps, un escalier musical à Montgoméry. Chaque marche était une note. Le public sourit et ne boude pas son plaisir, comme vous le verrez ICI sur cette petite vidéo bien plaisante. Plus d’exercice pour ceux qui le peuvent et moins d’énergie dépensée pour les escalators automatiques. A quand une nouvelle expérience ? A la station Horta la STIB vient aussi d’installer un escalator unique, qui fonctionne dans les deux sens, à la demande.

Pour tenter de séduire sa clientèle réduite depuis la Covid, la STIB a installé un  jeu de lumière aux couleurs noir-jaune-rouge dans le tunnel entre les stations Arts-Loi et Parc pour toute la durée de l’Euro 2020.  Vous pouvez assister ICI au petit spectacle bien nommé “Light at the end of the tunnel”. Une fois la compétition de football terminée et jusqu’au 30 septembre, les voyageurs pourront y découvrir des vagues de couleurs chaudes, donnant l’impression d’un lever de soleil. Un métro souterrain chaleureux.

Des chaises jaunes transformées on fait leur apparition un peu partout au Quartier Saint-Jacques, entre la place Saint-Jean et le Plattesteen et de la rue des Pierres au square arboré Fontainas. C’est une initiative conviviale imaginée par des étudiants Master en Design d’Innovation Sociale à l’ESA Saint-Luc, désireux de renforcer le caractère accueillant de ce petit village habité au coeur de la ville. Des habitants et des commerçants ont chacun adopté une chaise, qu’ils sortent et rentrent chaque jour. Asseyez-vous seulement. Please have a sit.  Even pauzeren ?

https://bruxselsfuture.com/?p=20121&preview=true

Le prix de l’exemplarité

Tous les deux ans, la Fédération Wallonie Bruxelles attribue un prix de la « Maîtrise de d’ouvrage publique ». Il vient d’être attribué à la ville de Bruxelles pour l’ilot Fontainas dans la catégorie « grande échelle ». Voir la vidéo. Ce prix entend rendre visible des pratiques exemplaires en matière de commande publique. Le projet Fontainas a été conçu dans le cadre d’un contrat de quartier  avec le bureau d’architecture B612 Associates. Il s’agissait à la fois de construire du logement et des kots étudiants, ainsi que de créer un parc  paysager, reliant plusieurs quartiers et offrant des terrains de jeux et une salle de sport souterraine. Mission accomplie.

Si le concept architectural et les espaces de jeux et de sport méritent pleinement cette reconnaissance, il en va autrement pour le parc et la participation des citoyens. Peut-on parler d’exemplarité lorsque le parc ne contient pas un seul plan d’eau, pas même une pataugeoire ou un point d’eau potable ? pas de toilettes, pas de règles pour le bon usage des lieux, pas de gardien et un entretien les lieux quasi impossible pour le Service des Espaces Verts. Le orties et chardons poussent à l’envi, les fossés se remplissent de déchets plutôt que d’eau, les chiens sont partout. Des plantes meurent de soif, le gazon est mité, contrairement à ce que montrent les photos avantageuses.

Au-delà des congratulations convenues, il faut aussi pouvoir relever ces manques et en tirer des leçons pour l’avenir. Le bureau paysager parisien OLM, que nous avons interrogé à trois reprises à propos de la concrétisation du parc qu’il a conçu, refuse de répondre. Si la participation a fort bien associé les habitants côté rue Van Artevelde, elle a ignoré complètement les habitants de l’autre côté de la place. Alors que la Ville a acheté et abattu un grand bâtiment pour ouvrir le parc sur la rue Van Artevelde, les habitants côté Fontainas ont dû batailler ferme pour empêcher une tour de 8 étages qui aurait bouché l’autre entrée qui donne sur la place Fontainas. L’exemplarité reste encore à parfaire.

https://wordpress.com/post/bruxselsfuture.com/20021

image du bureau paysager OLM

le parc Fontainas au quotidien

Happy Monday: la nature s’invite en ville

Nager en plein air. Oui, en juillet/aout, il y aura finalement deux piscines en plein air – avec maîtres-nageurs et cabines – grâce aux militant.e.s de Pool is Cool et de la commune d’Anderlecht. Une vraie piscine gratuite sera aménagée le long du canal à hauteur du bassin Biestebroeck (bus 84, M° Saint-Guidon). L’autre c’est à l’étang nageable de Neerpede ,déjà en activité (tram 81 et bus 46). 

Plantes et couleurs. Ce sont les plantes qui servaient jadis à teindre les tissus qui sont mises en valeur au nouveau Jardin Kaleïdogarden, installé depuis peu près du Parc du Bempt à Forest. Les teintureries, le drap écarlate et les tapisseries, furent des artisanats qui ont fait la réputation et la richesse de Bruxelles, du Moyen-Age à la Renaissance. Avec des interventions artistiques colorées, ce jardin didactique vous en dira plus sur notre flore tinctoriale (Bus 50).

Des légumes de la ferme … qui nourrissent plus de 400 personnes. Et un potager collectif et une quarantaine d’agneaux. C’est au Chant des Cailles, qui est toujours en péril à cause d’un projet de construction sur un tiers de sa surface. Allez-y voir les maraîchers au travail ou un dimanche pour une assiette fermière (voir pdf ci-dessous). Le dimanche 6 juin vous pourrez acheter des plantes aromatiques et couper des fleurs. Votre présence sera aussi un encouragement pour le maintien de ce site exceptionnel (M° Demey. Bus 41 et 95)

Tweetez nature en ville

photos étangs de Neerpede, piscine Biestebroeck et nouveau Jardin Kaleïdogarden