L’air pollué tue

______________________________

On peut choisir la nourriture que l’on mange, les matériaux que l’on utilise, mais pas l’air que l’on respire. Un décès sur quatre dans le monde serait aujourd’hui d’origine environnementale.
En Europe, Bruxelles est un mauvais élève de la classe comme le révélait déjà Brusselnieuws.

« Peu de risques ont un impact supérieur sur la santé mondiale à l’heure actuelle que la pollution de l’air. Elle nécessite une action concertée pour rendre l’air que nous respirons plus propre” (Maria Neira, directeur à l’OMS).

Dans un rapport du 15 mars, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime que la pollution atmosphérique (tabagisme passif inclus) est responsable de 25% des accidents vasculaires cérébraux (AVC), de 23% des infarctus et de 14% des cancers du poumon. Quant à l’air intérieur, pollué par la combustion de charbon ou de bois, il explique 28% des AVC, 18% des infarctus et 17% des cancers du poumon.

Le Journal de l’Environnement rappelle qu’en 2012, la pollution de l’air avait fait 7 millions de morts dans le monde, soit deux fois plus que ne l’estimait l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2008, selon un nouveau rapport, publié mardi 25 mars 2014 par l’organisme onusien. L’Asie paye le plus lourd tribut mais l’Europe enregistrait cependant 1,4 million de morts,

Madame Fremault, notre ministre de l’Environnement, va-t-elle agir ?

 

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.