Intégrer ou assimiler ?

Les termes ne sont pas neutres.  Selon un récent sondage, les trois quarts des habitants du nord du pays seraient favorables à une politique d’assimilation. Il ne s’agirait plus seulement d’apprendre la langue et de se conformer aux lois. Les personnes qui arrivent de l’étranger devraient aussi adopter au maximum les habitudes et la culture flamande. 

Pour la majorité des Flamands, un migrant ne sera jamais un “vrai Flamand”. Cette enquête de la VUB et de l’UAntwerpen a déclenché une vive polémique, relevée par De Morgen et traduite par DaarDaar. « Nécessité d’adopter notre culture et nos coutumes ». Ce « notre » trahit un énorme parti pris sur le « nous » et le « eux » de la part des chercheurs eux-mêmes. La partie francophone du pays serait-elle à l’abri de ce parti pris ?

Donner aux nouveaux arrivants la possibilité d’apprendre le français ou le néerlandais et les orienter socialement pour trouver leur place à Bruxelles, est l’objectif du parcours d’intégration obligatoire prévu de longue date (2003) à Bruxelles pour les nouveaux arrivants. Remis à 5 reprises, le démarrage de ce parcours deviendrait effectif  en juin, si les communes suivent  …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.