Un quota carbone individuel ?

Puisque nous savons ce que la planète est capable d’absorber en matière de CO2 produit, il suffirait de diviser ce montant par le nombre d’habitants de la planète pour attribuer annuellement à chacun son « compte carbone », sorte de « droit de tirage ». Une étude récente révèle ce à quoi les Européens seraient prêts à renoncer pour y parvenir. Ce n’est pas la première fois que cette idée – simple, juste et logique – revient sur le tapis. On l’évoquait déjà dans les années 90 et  Alternatives Economiques y revenait en 2018. Certains parlaient d’une carte de rationnement …

Aujourd’hui, c’est même un quotidien économique et financier français (La Tribune)  qui y consacre une Opinion. Attribuer à chaque personne un même quota annuel de carbone, qu’il pourra consommer à sa guise, un peu à la manière d’une carte de crédit, avec laquelle on achète ce que l’on veut, dans la limite de l’argent disponible sur son compte. Chacun serait libre de consommer ce quota selon ses souhaits: voyage, énergie pour son logement, déplacements, etc. Le montant de ce quota serait dégressif chaque année, pour arriver en douceur à la neutralité carbone souhaitée pour 2050.

Les personnes qui ne consomment pas l’entièreté de leur quota annuel pourront les revendre à ceux qui sont à court. Grâce à  ce « marché », un cercle vertueux pourrait s’enclencher, avec pour résultat une diminution des inégalités sociales et environnementales, qui entraînerait dans son sillage une amélioration de niveau de vie, d’accès à l’éducation, de santé publique, de natalité et réduction des migrations, des famines, des épidémies, etc. Certains préconisent de lancer cette formule sur base volontaire. D’autres se lancent même dans des prévisions chiffrées.

image extraite du site http://www.protegez-vous.ca/maison/credits-carbone/calculateur-ges

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.