Guido Vanderhulst nous a quittés

________________________________________

Amoureux de Bruxelles, de son passé industriel et de son peuple, Guido Vanderhulst fut de tous les combats pour la sauvegarde du riche patrimoine industriel de la ville. Ce sociologue militant fut aussi un défenseur radical et inlassable des  travailleurs qui ont construit la cité. C’est avec tristesse que nous apprenons qu’il a été victime d’une lourde chute qui lui a été fatale.

Président du Conseil bruxellois des Musées, fondateur et ancien directeur de La Fonderie – musée bruxellois de l’industrie et du travail – et membre de la Commission Royale des Monuments et des Sites, inlassable militant, Guido vivait très simplement à Molenbeek. Il fut à nos côtés dans nombre de luttes urbaines. On ne voit pas qui va le remplacer.

Si vous voulez en savoir plus sur lui, vous retrouverez une interview livrée au BRAL ainsi que deux entretiens avec Archiurbain consacrés à Godin et à Tour et Taxis dont il fut le sauveur. 

1 réflexion sur « Guido Vanderhulst nous a quittés »

Répondre à Philippe Van Parijs Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.