Des journalistes intimidés

______________________________________

Daardaar publie une traduction de l’article qu’Apache consacre à la question fondamentale de la liberté de la presse en Belgique. À la suite des révélations publiées par Apache et Le Vif dans le dossier Land Invest Gate, Ogeo Fund réclame 500 000 euros aux journalistes Tom Cochez et David Leloup, au rédacteur en chef du Vif, Thierry Fiorilli, ainsi qu’à l’éditeur du magazine, Roularta. Ogeo Fund est le fonds de pension de l’intercommunale Enodia (anciennement Publifin) et sa filiale Nethys a fait licencier trois journalistes de la rédaction de L’Avenir qui critiquaient son rôle dans l’affaire Publifin. Vous suivez ?

Éminence grise du journalisme flamand, Rik Van Cauwelaert considère ce nouveau procès comme une « pure intimidation ». Pol Deltour, de l’Association flamande des journalistes, considère que cette énième affaire est « Un coup de massue pour tenter de réduire les journalistes critiques au silence. » il estime qu’il est fondamental de mettre sur pied une initiative législative sanctionnant ce type de menaces, à l’image de ce qui se fait aux États-Unis.

Le 21 janvier 2019, le Conseil de l’Europe avait déjà émis un avertissement dans lequel il estimait que dans ce dossier, l’intimidation ciblée met en péril la liberté d’expression dans notre pays. C’est dire si une initiative législative va s’imposer au nouveau gouvernement fédéral si les parlementaires veulent créer les conditions nécessaires pour garantir la liberté de la presse.

(cc) Commons Wikimedia

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.