Plus qu’un vœu:  une exigence 

__________________________

L’Etat et les Régions n’ont d’autres revenus que les contributions que nous leur versons. Si elles sont établies en fonction de nos revenus et utilisées dans l’intérêt général, nous pouvons être fiers d’être de loyaux contributeurs.

Des fuites luxembourgeoises récentes ont rappelé que l’Etat permet d’éluder l’impôt – en toute légalité – à de riches familles et de très profitables sociétés. Et il ne s’agit pas seulement d’une largesse intéressée du Luxembourg, mais aussi de l’Etat belge qui favorise les plus fortunés d’entre nous, et cela  depuis longtemps, avec ou sans la gauche au pouvoir.

OUI, en 2015 un « tax shift » s’impose.
L’éditorial de Béatrice Delvaux le martèle au nom de la justice fiscale. Une autre manière de répartir la perception de nos contributions s’impose. Elle devra nécessairement être liée aux capacités contributives de chacun. Koen Schoors révèle dans De Morgen que c’est écrit en page 78 de l’accord de gouvernement, n’en déplaise à Monsieur De Wever.
Ceci n’est pas un vœu, mais une exigence. Elle est absolument essentielle pour le maintien du  contrat social entre tous les citoyens.

Bonne Année 2015 !

 

Laisser un commentaire