Bruxellois non bienvenus à Huizingen

Après le domaine de Hofstade – la « plage » la plus proche de Bruxelles pour ceux qui ne partent pas en vacances – c’est le domaine de Huizingen et sa piscine en plein air qui discrimine les Bruxellois. Suite a des incidents avec certains jeunes de Bruxelles, la sécurité a été renforcée et des mesures ont été prises. Fort bien. L’exigence d’une carte d’identité et son contrôle est nécessaire et acceptable tant qu’elle s’impose à tous, mais un tarif prohibitif de 12 EUR pour les Bruxellois au lieu de 4 EUR pour les habitants du Brabant flamand est inacceptable et discriminatoire.

Le prétexte avancé: le financement des frais de sécurité (par les seuls usagers bruxellois sans doute supposés tous délinquants potentiels). Et puis aussi : les investissements consentis par la province du Brabant flamand qui doivent profiter à ses habitants par priorité. C’est un article de Brusselnieuws  qui épingle cette décision qui ressemble à une injuste « punition générale » qui frappe l’ensemble des Bruxellois. Décision aussitôt dénoncée par une organisation de jeunesse bruxelloise néerlandophone.

Où allons-nous avec ce genre de politique ? A quand un tarif majoré pour le  Flandriens et les Wallons utilisateurs de la STIB – largement financée par le budget régional ? A quand des soins majorés dans nos hôpitaux régionaux  ? Et un triple tarif pour les concerts au Palais 12 de la Ville de Bruxelles ? et un péage pour les non Bruxellois à Bruxelles-les Bains ?

 

 

 

 

 

2 réflexions sur « Bruxellois non bienvenus à Huizingen »

  1. Vermaelen

    Cette mesure discriminatoire n’est pas seulement inacceptable moralement, elle est illégale sur le plan du droit. Et Huyzingen n’est pas le premier cas du genre. Ce qui est particulièrement inquiétant, c’est l’absence de condamnation que cette discrimination, qui vise les moins argentés d' »ailleurs », suscite, à part une (!) association néerlandophone. Faut-il en inférer que les politiques, tant francophones que néerlandophones, trouvent cette situation acceptable ? Un encouragement tacite à ce qu’elle soit répétée ailleurs.

    Répondre
    1. Eunoia

      Le domaine étant provincial, un tarif réduit pour les Brabançons ne me parait pas étrange.
      Par contre, la différence de prix entre locaux et touristes est plutôt élevée.
      Les lacunes en matière de sécurité sont un problème depuis longtemps dans ce parc. Des grands embêtent les petits comme ils disent…
      Il faut une présence de surveillants sinon les Brabançons vont déserter le parc.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.