Bancontact se fiche de nous.

Bientôt la fin des distributeurs de billets dans les agences bancaires. Le projet Batopin va procéder progressivement à l’installation de distributeurs Bancontact neutres. Ils promettent une répartition équilibrée, avec un distributeur à moins de 5 km de chez vous. A pied, cela pourrait faire 10 km aller-retour pour retirer du cash !

Pour une grande partie de la population, l’argent liquide reste vital. Comme les banques ne remettent plus d’argent aux guichets, il ne reste plus que les distributeurs de billets pour se procurer du cash. Déjà aujourd’hui, il est des quartiers où l’on fait de longues files pour pouvoir retirer l’argent que l’on a confié aux banques. C’est avec l’accord des grandes banques, que Bancontact va encore réduire le nombre d’automates.

Trends Le Vif détaillent ICI ce projet de régression, que critiquent vivement Test Achats et Financité. Le ministre fédéral de l’Économie Pierre-Yves Dermagne (PS) juge aussi cette future offre de distributeurs de billets insuffisante. Bien sûr, ce réseau occasionne des frais et ne rapporte rien aux banques. N’est-ce toutefois pas un service dû à la clientèle, depuis que les banques ont fait l’économie d’un grand nombre d’agences, ainsi que de personnel, et que nous ne pouvons plus récupérer auprès d’elles l’argent qu’on leur a confié ?

Neuf personnes font déjà la file ici pour récupérer leur argent déposé en banque

6
1

3 réflexions sur « Bancontact se fiche de nous. »

  1. Francois Carton

    J’aimerais en savoir plus sur cette loi dont parle « Bernard » notamment sa date de parution au Moniteur.
    Nous sommes de plus en plus comme des rats dans un labyrinthe.

    Répondre
  2. bernard

    Très peu de gens le savent mais il y a 2 ou 3 ans, une loi a été votée qui change notre argent déposé sur un compte bancaire.

    AVANT cette loi, l’argent nous appartient et la banque nous le doit
    APRES cette loi, nous déposons notre argent sur le compte et la banque le gère au mieux mais tant pis s’il y a un crash

    C’est pour cette raison qu’on doit se battre pour que l’argent en billet continue d’exister. En effet si le cash n’existe plus, on ne peut plus garder notre argent chez soi.

    Il faut continuer à payer en cash car si moins de 15 % des payements se font en cash, on va se diriger uniquement vers les payements virtuels.

    Bon à savoir, non ?

    Répondre
    1. Verstraeten Robert

      Il faut continuer à payer en cash.
      Pour lutter contre sa disparition, qui rendrait la vie impossible aux plus marginaux de notre société : SDF et sans-papiers, notamment.
      Parce que le cash coûte de l’argent aux banques, alors que le paiement électronique coûte de l’argent aux commerçants. L’un d’eux, dans le namurois, a calculé que le payement par Bancontact lui coûtait environ 350€/mois. Pas rien quand on a une échoppe de quelques m2.
      Et…parce qu’il est reconnu que sans le travail au noir, notre économie ne fonctionne pas.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.