Quelle image pour Bruxelles ?

Le bourgmestre de Bruxelles se réjouit du retour des touristes en ville. Il est vrai qu’ils alimentent l’industrie hôtelière, qui met au travail une grande partie de notre main d’oeuvre peu qualifiée. Cela ne devrait-il cependant pas nous dispenser de réfléchir au type de touristes que nous voulons voir revenir ? Qu’avons-nous à offrir au-delà de la bière, des frites, du chocolat et des gaufres ? Voulons-nous le retour des hordes de Chinois  tristement cornaqués par leur guide ?

La crise du Covid 19 a été l’occasion d’une remise à plat pour beaucoup de grandes villes européennes. Barcelone, Venise ou Prague se sont demandées comment changer leur image et faire du tourisme une véritable occasion de rencontre tant pour les touristes que pour leurs habitants. Moins de touristes, plus curieux et qui séjournent plus longtemps. Amsterdam n’est pas en reste et s’est montrée plus radicale.

La maire écologiste amstellodamoise est aussi une écrivaine. Elle veut désormais attirer des visiteurs pour d’autres raisons que son « pittoresque » quartier rouge et ses bars à cannabis. Fini d’être un parc à thème sans morale. Il ne faut plus que les habitants se sentent devenir étrangers à leur ville. Elle n’y va pas par quatre chemins. Si son approche vous intéresse, je vous convie à lire l’article que CityLab lui consacre et que j’ai traduit ICI pour vous avec DeepL.com

1 réflexion sur « Quelle image pour Bruxelles ? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.