A quel prix nos chers vaccins ?

Beaucoup de mystère et quelques indiscrétions à propos des contrats commerciaux signés par l’Europe avec des firmes pharmaceutiques, avant même l’agréation et la mise sur le marché de leurs produits. Un article  d’Alternatives Economiques (en pdf bas de page), évalue les coûts de fabrication des vaccins Pfizer et Moderna très inférieurs à leur prix de vente, alors même que les laboratoires n’auraient guère innové, ni pris de risques commerciaux. Un vaccin Pfizer-BioNTech revient à 90 cents et un vaccin Moderna à 2,30 dollars. Prix de vente : entre 15 et 20 dollars

Ces firmes n’ont-elles cependant pas dû faire  face à de nombreuses recherches pour pouvoir innover rapidement ? Toujours selon Alternatives Economiques, les deux innovations phares, qui ont permis un développement aussi rapide des vaccins à ARN messager viennent de la recherche publique américaine, pas d’une recherche privée. Pour le brevet ARN messager de l’université de Pennsylvanie les labos n’auraient payé que 75 millions de dollars. Une somme dite ridicule.

Ces profits ne récompensent-ils pas aussi la prise de risque ? Là non plus, ça ne tient pas ! Les deux entreprises ont reçu un énorme flot d’argent public, soit en aides directes, soit par les précommandes de doses, qui supprimaient le risque. Ce sont les Etats qui, en finançant les laboratoires, ont assumé le risque de dépenser de l’argent en faveur de ceux qui ne trouveraient rien (Sanofi) ou des vaccins moins efficaces (AstraZeneca, Jansen). Le coût important des vastes essais cliniques a, là encore, été payé par le public. Voilà un point de vue qui donne à réfléchir, quand on sait qu’il y a 8 milliards d’individus à vacciner en deux doses …

1 réflexion sur « A quel prix nos chers vaccins ? »

Répondre à bernard Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.