Roulez, roulez, roulez …

_________________________________

Roulez, roulez, roulez … et ne payez qu’en automne. C’est ce que j’ai entendu de manière tonitruante de la part de  Mercedes-Benz sur les ondes de la RTBF. Bien sûr, c’est une pub qu’ils payent, mais quand même, entendre cela sur la chaîne publique, juste après une info sur la qualité de l’air qui se détériore à nouveau, après la fin du confinement et le retour des embouteillages. Ce n’est pas ainsi que l’on écartera le spectre de la prochaine crise, qui sera climatique et sans vaccin. Sur son site, Mercedes-Benz confirme la promotion et aucun modèle proposé ne semble électrique, ni même hybride. Pendant ce temps, la FEBIAC annonce fièrement : Toujours plus de Belges roulent en SUV… et retournent vers le diesel !

Actuellement, ni la RTBF, ni le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) ne paraissent s’émouvoir. Le JEP a cependant déjà condamné des campagnes « contraire à la dignité humaine ». Ce n’est pas le cas de celle-ci, il ne s’agit pas de dignité humaine mais « seulement » de santé humaine et de ressources difficilement renouvelables. Le JEP s’est pourtant donné pour mission d’assurer « une publicité loyale, véridique et socialement responsable ».

Il n’y a plus de publicité pour le tabac, celle pour l’alcool est sévèrement règlementée. Il ne s’agit pas de prohiber la voiture, mais de cesser de pousser à l’achat et à la consommation. « Ma voiture c’est ma liberté », le slogan ne disparaîtra pas de si tôt, surtout après la pandémie, mais faut-il encore permettre d’inciter à « Rouler, rouler, rouler … » ? même pour des professionnels, dont ce peut être l’outil de travail. A quand « Volez, volez, volez, … » de la part de Brussels Airlines, avec une aide probable de 300 millions de l’Etat sans conditions ?

6 réflexions au sujet de « Roulez, roulez, roulez … »

  1. gwcdw

    Juste au début du déconfinement, j’ai entendu à la RTBF une pub pour Ryanair promouvant des vols à 39 € vers des villes italiennes ! Je l’ai directement signalée sur un groupe FB anti pub. Ça a déclenché un tollé !
    Depuis, je n’ai plus rien entendu.
    Il faut que les gens réagissent, écrivent, se manifestent tout le temps et tant qu’ils peuvent sur ce groupe FB !
    G.

    J'aime

    Répondre
  2. mtdpt

    L’automobile est une industrie importante en Europe, a la fois pour le marche interieur et l’export.
    Il est clair que la transition climatique doit questionner l’automobile (au meme titre que le transport aerien, transport du fret) ou d’autres industries « moins essencielles » (fast fashion, electronique et appliances a l’obsolescence programmee, …).
    Il est important de travailler sur des transitions (et incentives) a defaut de quoi les impacts immediats sur l’economie seront insoutenables (chute de ventes, restructurations et chomage).
    Il est comprehensible que les entreprises automobiles, qui ont ete impactees par le Covid tentent de rattraper les ventes, et d’amortir la crise (ie fermeture d’usines…). Je trouve qu’en faire des « mechants » quand ils font de la pub est un peu reducteur.
    Il est neanmoins valide de questionner pourquoi les etats mettent tant d’argent (de nos impots) pour soutenir ces industries (cela rappelle les fonderies ou le charbon), plutot que d’orienter les investissements dans des structures et industries contribuant a des ameliorations environementales (en encourageant les transitions).
    Alors que nos representants et l’institution Europeene continuent a soutenir les industries petroliere, et a encourager et developper plus d’accords de libre echange, le decallage des politique et manque de vision long terme est evident.

    J'aime

    Répondre
  3. LM

    Que de contradictions en effet ! Mais chacun devrait réagir contre ces publicités qui incitent à la consommation de produits nocifs pour la santé et pour l’environnement ! Vous avez bien fait de faire remarquer cela dans votre billet de ce jour ! Non seulement les publicitaires ne devraient plus accepter de les réaliser, mais aussi les médias de les diffuser, et surtout les consommateurs d’acheter ces produits. Tous tombent dans le même piège… au nom de la finance et de la liberté… sous prétexte que “j’ai bien le droit de m’acheter l’auto qui me plait… d’aller en vacances où je veux… de vivre comme je veux”. Et bien non, on n’a plus le droit de faire tout ça… sans réfléchir à l’impact ! Alors, puisque bcp n’ont pas encore compris qu’on est en état d’urgence vitale, il faudra des lois pour obliger les gens à… ne plus vivre comme avant ! LM

    J'aime

    Répondre
  4. noellelon

    Bien vu, une fois encore. Ce billet fait partie de la famille de celui déjà posté le 6-7-2020 sur la « consommation de l’inutile ». Ces incessants appels à consommer qui polluent la presse sont intolérables ; surtout quand la presse en question arbore les couleurs d’un service public. Et encore, regardez et écoutez le contenu de nombreuses informations des journaux télévisés, mais aussi dans une moindre mesure des journaux parlés ou écrits. Derrière le vernis, beaucoup de séquences soutiennent l’idée que nos impérieuses préoccupations consistent à consommer des vacances en avion, des automobiles, des restaurants, des vêtements etc… etc…. Il suffit d’observer le temps et le luxe de détails affligeants consacrés à ces sujets.

    On vient à nouveau de toucher le fond le 12-7-2020 quand RTL (ils ne sont pas les seuls) s’est fait l’écho des plaintes des marchands de tabac belges qui se lamentent de la chute annoncée de leurs ventes à la suite de la décision française de limiter l’achat de cigarettes et de tabac hors frontières https://www.rtl.be/info/belgique/societe/les-francais-ne-pourront-bientot-plus-acheter-autant-de-cigarettes-chez-nous-une-mesure-qui-inquiete-les-commercants-belges-1230860.aspx. Et pourquoi ne se réjouirait-on pas plutôt d’une heureuse conséquence de cette mesure ; la diminution de la consommation de tabac ?

    Comme toutes les caricatures, cet exemple nous montre les dérives les plus ridicules d’une situation ou d’un système ; vendre jusqu’à l’anéantissement des personnes et des ressources.

    J'aime

    Répondre
  5. Jerry van de Put

    Bien d’accord !
    Nous sommes saturés de pubs pour les bagnoles, c’est scandaleux !
    Pour la RTBF c’est le fric qui compte, aucune éthique !
    Il faut limiter (et pourquoi pas interdire ?) la pub pour les voitures et … interdire la pub pour le loto comme pour l’alcool. Toutes des drogues dures !

    J'aime

    Répondre

Répondre à noellelon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.