L’économie de l’inutile

Cet envoi aigre-doux, reçu à la veille de la réouverture des magasins non alimentaires, interroge sur les besoins essentiels de la population de la ville. Pendant ces deux mois de confinement, qui réduisait les sorties aux besoins de base, les passants se déplaçaient prioritairement à pied et à vélo vers des commerces alimentaires de proximité. Plus le moindre embouteillage. Ils étaient finalement tous bien vêtus. Pourquoi l’économie vacillait-elle donc si dangereusement ?

Quand nos achats se centrent sur l’essentiel à cause du lockdown, l’économie est en péril et demande de l’aide à l’Etat et donc au contribuable. Une grande partie de l’économie de Bruxelles serait donc loin d’être essentielle ? Selon la Fédération des commerces et services, les magasins de vêtements du pays ont enregistré une perte de 1,2 milliard d’euros … et pourtant tout le monde reste habillé élégamment ou sportivement. Pour la première fois, une étude évalue aussi le poids carbone et la matière mobilisée de nos biens d’équipement. Le bilan publié par L’Usine Nouvelle est aussi révélateur qu’inquiétant.

Pour limiter la consommation de ressources – qui ne sont pas illimitées –  Alternatives Economiques suggère de développer une économie dite de fonctionnalité, où l’achat du droit d’usage des biens se substituerait à l’achat du bien lui-même. On l’a déjà vu pour les autos partagées, mais ils en disent plus à propos de la production de biens qui durent et ils condamnent les ravages de l’obsolescence programmée en vue de relancer la consommation. Il appartient au pouvoir politique d’avoir le courage de mettre des règles. «Une société qui survit en créant des besoins artificiels pour produire efficacement des biens de consommation inutiles ne paraît pas susceptible de répondre à long terme aux défis posés par la dégradation de notre environnement» Pierre Joliot-Curie auteur de La recherche passionnément chez Odile Jacob.

 

2 réflexions au sujet de « L’économie de l’inutile »

  1. noellelon

    Que cela fait du bien à lire. En regardant les médias officiels, je pensais être le seul à me rebeller contre leur matraquage orchestré en faveur d’une consommation « qui-doit-rattraper-les-pertes-subies-par-tous-ces-pauvres-commerçants » marchands de superflus. L’Etat, c’est-à-dire nous, devrait maintenant leur donner l’argent que de trop nombreux (vous lisez que je nuance, pas tous…mais beaucoup) d’entre eux refusaient de payer à l’Etat grâce à leurs tours de passe-passe (pour être gentil) comptable quand il ne s’agissait pas de fraude en bonne et due forme. Souvenons-nous de la saga des caisses enregistreuses dans l’horeca par exemple. J’écris bien par exemple.
    Que les médias commerciaux nous poussent à une reprise débridée de la consommation, c’est attendu, ils sont là pour cela. Hé. Mais que la RTBF de service public proclamé ne cesse de leur emboîter le pas depuis des semaines est tout bonnement révoltant. Si le service public consiste uniquement à désigner des personnages politisés dans les conseils d’administration pour servir la même soupe infâme que leurs rivaux commerciaux derrière lesquels ils participent à la course à l’audience, alors 1 euro de financement public est déjà de trop. Aussi, vous voudrez bien excuser ce léger mouvement d’humeur.

    J'aime

    Répondre
  2. LM

    Oui, il faut absolument changer de paradigme. On crée des besoins inutiles et les gens tombent dans le piège en achetant des choses dont ils pourraient se passer. Trop de commerces de fringues, trop de restaurants, trop de cafés, trop de bars, trop d’hôtels, trop de magasins de gadgets, trop de tout. Là on est mal parti car Bruxelles, sans ses fonctions nationale et internationale, pourrait ne pas et c’est inquiétant, à moins qu’on ne change nos modes de vie. Le climat le demande et l’espèce humaine aussi. Le risque est un emballement des forces de la nature et là, nous serons bien impuissants. Nous avons déjà eu un bon exemple avec le covid19. Un petit virus est venu tout bouleverser. La dégradation climatique pourrait être bien pire encore. C’est inquiétant ! LM

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.