Un ministre de l’agriculture ?

_______________________________

Cela m’a toujours fait sourire de constater qu’à la Région de Bruxelles, Céline Fremault est aussi  » Ministre de l’Agriculture « . Pour la poignée de vaches qui broutent encore face au Basilix Shopping ou dans les dernières praires de Woluwe à Hof Ter Musschen ?

Happy Friday ?  Aujourd’hui, l’agriculture urbaine n’est plus une plaisanterie.
La Libre titre: « L’agriculture (urbaine) n’est plus une utopie de bobos ». On y  rappelle le travail de pionniers de la ferme Nos Pilifs, on y apprend que les potagers collectifs sont de plus en plus nombreux et qu’on commence à compter de véritables entreprises agricoles, généralement installées sur les toits plats de grandes surfaces, comme au Foodmet à l’abattoir ou à Ixelles au Delhaize de Boondael. Du producteur directement au consommateur.

L’Europe commence à subventionner la Région, qui était même présente à la foire agricole de Libramont de cette année, c’est dire. Si l’on considère aussi l’aspect ville durable, tous ces toits verts ralentissent le débit de l’évacuation des eaux de pluie, contribuent à lutter contre les températures excessives en ville et dans les bâtiments, en été comme en hiver … et ils permettent aux enfants de découvrir que les carottes ne poussent pas dans les barquettes sous blister des grandes surfaces. Yes Happy Friday !

Des chiffres extraits de La Libre

  • 250 hectares de terres agricoles sont déclarées à l’Europe
  • Une vingtaine de PME, associations, start-up se consacrent à l’agricuture urbaine
  • 260 sites potagers collectifs sont répartis sur 90 hectares, dont 2,7 sur des espaces verts publics bruxellois

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.