Happy Monday: L’art au secours de l’air

Peter MacDiarmid for Somerset House

C’est à Londres. A l’occasion du Earth Day, l’artiste Michael Pinsky a installé ces dômes géodésiques au cœur de la cité, pour permettre aux Londoniens de respirer l’air de 5 grandes villes: New Delhi, Beijing, Sao Paulo … & London et de les comparer à l’air pastoral de l’île norvégienne de Tautra, avec son parfum presque beurrée d’herbe coupée.

C’est CityLab qui relate cette intervention artistique résolument politique. Ils décrivent fort bien les impressions des visiteurs à l’intérieur de chacune des capsules, qui simulent parfaitement les caractéristiques et la température de l’air de ces mégapoles, sans toutefois injecter de substances nocives. Une prouesse de la société danoise d’épuration d’air Airlabs.

Surprise: quand les Londoniens pénètrent dans le London dome, ils ne remarquent quasiment rien. La force de l’habitude. Et pourtant CityLab d’écrire : The result is still unsettling: We know that in places London have dangerously high levels of toxic nitrogen oxide (NOx) and nitrogen dioxide (NO2), which reaches such saturations in some places that some streets commonly reach their maximum safe levels for the entire year within the first week of January. The U.K. government itself estimated in 2015 that nitrogen oxides contributed to the premature deaths of up to 23,500 people annually.

>>>  commentaires: merci pour vos commentaires et vos conseils à propos de la difficulté de publier des commentaires sur ce blog. Nous sommes à la recherche d’une alternative.

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.