Mesurer la valeur des espaces verts

Au prix où est le m2 à Manhattan, vous pouvez aisément imaginer à combien se chiffrerait le lotissement de Central Park. Mais c’est sans compter avec la valeur  intrinsèque de cet espace vert primordial à New York. Des experts de la Wageningen University & Research ont tenté de chiffrer la valeur des espaces verts par la méthode TEEB-stad pour pouvoir comparer le rapport coûts-bénéfices d’éventuelles constructions.

Vous pourrez aussi lire une traduction libre de leur   recherche, basée sur 3 études de cas à Amsterdam.

 

Voilà leurs conclusions: Dans une ville densément peuplée et fortement visitée comme Amsterdam, les espaces verts deviennent fortement valorisés. Pour l’habitabilité d’Amsterdam, le vert n’est plus seulement agréable mais bien indispensable. La municipalité d’Amsterdam est donc sage d’inclure explicitement la valeur du vert dans l’évaluation du nombre et du lieu de construction de tous nouveaux logements.

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.