Happy Monday: une école dans les bois

___________________________________

Des parents et des pédagogues viennent de concrétiser BOS, leur projet d’école dans la nature basée au Rouge-Cloître à l’orée de la forêt de Soignes. Cette école multilingue – d’inspiration Montessori   met la curiosité et la créativité de l’enfant au centre de son projet éducatif qui se déroule au minimum à 70% dans la nature et par tous les temps. « Play is the work of the child » (Maria Montessori).

Actuellement, une initiative privée entièrement financée par les parents (qui peuvent se le permettre) et qui fonctionne 2 jours par semaine pour les enfants de 3 à 6 ans, mais qui ambitionne de s’ouvrir à l’enseignement primaire. Voici le premier programme  de Brussels Outdoor School – BOS.

Une innovation intéressante à un moment où Bruxelles s’interroge sur le type d’enseignement qui doit être dispensé aux futurs adultes de la société de 2034.

Si le patronat plaide pour une formation pragmatique qui délivre des travailleurs immédiatement prêts à l’emploi, d’autres pensent que devant l’inconnue du développement saisissant de l’intelligence artificielle et des robots multifonctions, il faut préparer la nouvelle génération à vivre dans un univers inédit où ne trouveront leur place que ceux qui auront développé l’ensemble de leur potentiel humain et cognitif, affûté leur esprit critique et auront finalement appris à apprendre.

2 réflexions au sujet de « Happy Monday: une école dans les bois »

  1. FC

    « Si le patronat plaide pour une formation pragmatique qui délivre des travailleurs immédiatement prêts à l’emploi… » . Le patronat ne cherche qu’une chose à travers cette fausse position de bon sens : Communautariser les coûts, privatiser les bénéfices. Il serait temps qu’il cesse de scier la branche sur laquelle il est aussi assis (optimalisations fiscales exagérées, dividendes et gros salaires toujours à la hausse, exigences récurrentes de prises en charge par l’Etat) et qu’il prenne plus au sérieux son rôle social primordial. La classe moyenne – donc la majorité – est étrillée à tort.

    Répondre
  2. Veronique de Potter

    Passer plus de temps à l’extérieur dans la nature renforce l’immunité par contact avec des bactéries « utiles » qui protègent contre les allergies et passer moins de temps enfermés en groupe dans des locaux chauffés diminue la propagation entre les enfants des rhumes et autres affections orl. Et,pour bien faire, ce contact avec la nature à l’extérieur devrait pour bien faire commencer dès la crèche et l’école maternelle. En les habillant de manière « rustique » avec des vêtements solides adaptés aux conditions météo et qui passent sans problème au lave-linge, Par expérience personnelle (la mienne dans une ferme à la campagne, et celle de mes enfants), les enfants se préoccupent rarement du temps qu’il fait, mais bien des activités et jeux qu’ils peuvent pratiquer dehors.

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.