Patrimoine en danger: Agir

________________________

Sauf si le cdH se retire immédiatement de la majorité, le parlement s’apprête à voter une nouvelle mouture du Code d’Aménagement du Territoire (COBAT) qui réduira à néant le pouvoir d’opposition de la Commission des Monuments et Sites.

Un projet soumis à permis ne devra plus obtenir « l’avis conforme » de la Commission pour pouvoir se réaliser. Vu la proximité des lobbies immobiliers avec le pouvoir politique, il y a un risque évident de reprise de la « bruxellisation » de la Ville-Région.

Si la Commission a toujours été précieuse pour protéger nos monuments et les témoins de l’architecture du passé, elle a souvent fait l’unanimité contre elle lorsqu’elle se mêlait de détails pratiques comme des refus de double vitrage par exemple ou des mesquineries décourageantes pour les propriétaires soucieux du bon entretien de leur bien.

Cela ne devrait pas vous retenir de signer des deux mains la pétition citoyenne que vous trouverez ICI

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.