La marque  » Brussels  » se vend bien

___________________________

Elle se vend d’autant mieux qu’elle est gratuite …
Suscitant les passions quand elle n’est écrite qu’en néerlandais ou qu’en français, le nom de notre ville n’émeut plus lorsqu’il s’écrit uniquement en anglais.
Bruxsel
n’était-il pas une opportunité d’appellation multilingue qu’il ne faut plus traduire ?  » Docks Bruxsel «  l’a d’ailleurs aussi bien compris que nous.

Que l’aéroport national préfère s’appeler Brussels Airport plutôt que Zaventem Airport – où il se situe – on comprend pourquoi. Que celui de Charleroi préfère Brussels South Airport et que la compagnie aérienne belge – désormais germanique – veuille maintenir Brussels Airlines, pourquoi pas ?

Se servir de la notoriété de Bruxelles pour mieux se vendre est une chose, mais quand il s’agit d’engager du personnel pourquoi les Bruxellois sont-ils en queue de peloton ? 9,86% à Brussels Airlines, entre 3,3 et 15% (selon les sources) à Brussels Airport et fort peu à Brussels South Airport.

1 réflexion sur « La marque  » Brussels  » se vend bien »

  1. tanguydeg

    Sous-emploi des Bruxellois à Brussels Airlines, à Brussels Airport, à Brussels Charleroi South Airport et à la SNCB ? La raison est simple et saute aux yeux : sous-développement éducatif et linguistique des jeunes de la capitale.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.