Le blues des citoyens

_______________________________

Tout a été dit de ce sondage sur l’inquiétude des Belges. Des résultats qui n’étonnent pas vraiment, si ce n’est par la profondeur du fossé qui s’est creusé, notamment entre les citoyens et les  » élites « . Les participants à l’émission  » À votre avis «  ont lancé de timides pistes pour limiter la crise de confiance en la démocratie représentative. Crise alimentée par l’impuissance du politique à protéger le citoyen et à contenir la cupidité de certains de ses membres et autres capitaines d’entreprises, qui prêchent l’austérité salariale pour les autres. La société des héritiers semble désormais remise en cause.

Le poujadisme a le vent en poupe et le populisme s’en repaît volontiers. Des libertés sont menacées. Nous n’entendons pas y contribuer, même lorsque  » Slate «  se demande si le temps des  » antipolitiques  » ne serait pas venu ?

Pour nous recentrer sur la situation à Bruxelles, pouvons-nous espérer que la classe politique bruxelloise ait senti le vent du boulet  ? puisse se décider, sans atermoiements, à prendre les mesures qui sont de sa compétence avant qu’il ne soit trop tard ? Par exemple: cumul des mandats, répartition des compétences Communes/Région, Police métropolitaine, gouvernance, partis bruxellois, …

2 réflexions sur « Le blues des citoyens »

  1. Pascale De Jonckheere

    Bonjour, savez-vous où nous pourrions nous procurer l’étude intégrale? Merci déjà et bonne journée, Pascale

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.