Habiter près de son travail

_____________________________

Selon une étude réalisée par l’agence immobilière Century 21, seuls 7,5% des Belges vendent leur maison pour se rapprocher de leur boulot. « Les gens préfèrent passer une heure dans les embouteillages le matin si ça leur permet de continuer à vivre dans leur bonne vieille maison » explique Isabelle Vermeir.

Par contre, les jeunes chercheraient un logement à proximité de leur boulot « même s’il y a peu de chances qu’ils déménagent s’ils changent d’emploi dans quelques années » ajoute la porte-parole.

Au risque de me répéter, tout cela confirme l’urgence de mettre des incitants en place pour inverser la tendance. Un navetteur qui vient s’installer à Bruxelles contribue à l’élargissement de l’assiette fiscale de la Région et réduit les nuisances occasionnées par ses déplacements. Win Win.

2 réflexions sur « Habiter près de son travail »

  1. Matthieu

    Avec le niveau des frais d’enregistrement en Belgique les gens ne sont pas du tout incités à déménager, et avec le tirage au sort pour le secondaire on met en péril l’éducation des enfants. Habiter à Bruxelles est un choix fort, mais les incitant sont limités

    Répondre
  2. GAGLIARDI Bénédicte

    Oui tout à fait d’accord. Nous ne sommes pas favorisé en habitant Bruxelles, dans mon cas, je vis à Bruxelles j’occupe un emploi uniquement accessible aux habitants de Bruxelles dans une école mais quel emploi … contrat ACS (de septembre à juin) aucune possibilité de nomination et chaque année se pointe la possibilité de perte de l’emploi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.