Happy Monday: le plastique régresse

________________________________________

Les sacs de caisse c’est fini depuis 2017, mais depuis ce dimanche 1er mars c’en est aussi fini des petits sacs en plastique fin pour les fruits et légumes, même ceux qui sont biodégradables. Il faudra que vous apportiez vos propres sacs ou récipients pour transporter vos achats, à moins que les commerçants fournissent des sacs en papier. Sur les marchés et dans les petites épiceries il subsiste de l’opposition.

Les articles en vrac ont fait leur apparition dans de nombreux magasins bios qui sont les précurseurs, mais maintenant aussi dans quelques supermarchés expérimentaux, comme le nouveau Carrefour Bio du boulevard Anspach. Là aussi, faudra vous rendre avec vos propres sacs et récipients si vous voulez éviter de devoir les acheter. Nous voilà  donc en route vers des commerces et des supermarchés du futur, plus respectueux de la nature, avec votre collaboration.

Pendant ce temps de grandes marques qui se targuent d’être écoresponsables continuent à produire beaucoup d’emballages et de suremballages en matières plastiques. Consolglobe en a dressé le hit parade que vous découvrirez ICI.

Le  rayon vrac du supermarché expérimental du boulevard Anspach.

 

 

 

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Happy Monday: le plastique régresse »

  1. LM

    Enfin on y est ! Au fait, non, on n’y est pas encore tout à fait ! Qu’est-ce qu’on fait avec la nourriture préemballée… avec les pailles… etc… ? ça avance… mais que c’est lent… LM

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.