Néo: un projet d’un autre temps

___________________________________

Imaginé il y a 10 ans par la ville de  Bruxelles – propriétaire du plateau du Heysel – ce grand projet d’urbanisation semble déjà largement obsolète avant même de sortir de terre. Ne devrait-il pas être remis à plat, suite à la situation nouvelle sur le plan climatique, sur le plan consommation et suite à un manque de logements criant ?

Plieurs éléments neufs. Le terrain du stade roi Baudouin n’est plus libre, vu son maintien in situ, faute d’un nouveau stade sur le parking C. Les palais des expositions ont un besoin urgent de rénovation, plus prioritaire que la construction d’un palais des Congrès, selon ses occupants et selon le ministre de l’Urbanisme régional Pascal Smet. Les grands centres commerciaux  de périphérie appartiennent au passé et les 72.000m2 de Néo (2 x City2) sont démesurés par rapport aux besoins locaux et hors de propos pour tenter d’y attirer une clientèle motorisée lointaine (1). Le maintien d’un maximum d’arbres et la création d’un étang nageable pour remplacer Océade s’imposent. Le nombre de logements moyens et sociaux prévu est insuffisant pour répondre à demandes croissante.

Rudi Vervoort et Philippe Close viennent néanmoins d’organiser, en fanfare, une conférence de presse avec les investisseurs, au salon de l’immobilier commercial de Cannes, pour clamer haut et fort que Néo verra le jour à tout prix. Reconnaître que le projet n’est plus approprié et laisser place à une formule plus adaptée à la situation actuelle – en assumant d’éventuels dédits – serait cependant un acte d’humilité apprécié par les citoyens, plutôt qu’un acharnement radical, que l’histoire ne tardera pas à reprocher à nos édiles.

_________________
(1) Si le méga shopping Néo est un succès, ce sera nécessairement au détriment du commerce de centre-ville, du vivotant centre commercial Docks Bruxsel et d’une circulation apaisée. S‘il est un échec, il deviendra un chancre difficilement reconvertible.

 

5 réflexions au sujet de « Néo: un projet d’un autre temps »

  1. potteve

    J’invite à « googler » les images qu’on obtient sur le Net quand on tape les mots « abandoned shopping malls » ou « centres commerciaux abandonnés ». Certaines de ces structures abandonnées servent maintenant au tournage de films d’action ou d’apocalypse dystopique. Pendant qu’Outre-Atlantique la presse annonce le déclin voire la mort du concept de « shopping mall », de ce côté-ci on investit à tour de bras dans ce même concept. Cela s’inscrit-il dans la ligne de l’adage selon lequel tout ce qui se passe aux USA arrive chez nous 10 ou 20 plus tard?

    J'aime

    Répondre
  2. Arielle

    Il est bien assez de centres commerciaux dans le nord de Bruxelles, Dockx est un endroit agréable, dégagé, bien lumineux contrairement à d’autres… Néo est un projet abominable… j’ose espérer qu’il passera définitivement aux oubliettes… mais…. on tient peu compte de l’avis des citoyens, des riverains, ou tout simplement de l’environnement !

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  3. Pierre Motyl

    Cela ne vaut-il pas une petite ´ mobilisation citoyenne ‘ comme ce fut le cas pour les arbres de l’ allée du Port ?
    Nos élus issus de la particratie se rendraient peut être comme qu il est de leur intérêt de parfois penser en termes de l’ intérêt général…

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Yvan Vanderbergh Auteur de l’article

      La réponse d’IEB: nous suivons de près cette saga infernale depuis plus de 10 ans, en gros depuis la naissance du PDI et avons, par vague, organisé diverses mobilisations sur le sujet. Tu trouveras l’ensemble de notre dossier/réactions ici :http://www.ieb.be/-Main-basse-sur-le-plateau-du-Heysel-

      La dernière réaction forte citoyenne et concertée date, il est vrai https://www.lesoir.be/143991/article/2018-03-07/bruxelles-les-riverains-demolissent-le-projet-neo
      C’était lors de la dernière commission de concertation sur le sujet en mars 2018.

      Pour le moment, le Bral, ARAU, IEB mettent surtout l’énergie sur le recours contre le PRAS qui sert de base légale à Néo. L’auditeur du Conseil d’Etat nous a donné raison. Nous attendons maintenant la décision définitive du Conseil d’Etat qui devrait tomber début janvier. A cette date est également prévu un Conseil communal spécial à la Ville pour lequel on pourrait se mobiliser.

      Si tu as des riverains prêts à en découdre avec le centre commercial, n’hésite pas à les renvoyer vers nous. J’envoie régulièrement des infos aux citoyens/habitants mobilisés sur le sujet. Ce projet est de plus en plus mal emmanché. Il est regrettable que les Ecolos qui étaient clairement contre le centre commercial se retrouvent aujourd’hui coincés dans la saga infernale.

      J'aime

      Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.