Happy Monday: un taxi qui ne rejette que de l’eau

_____________________________________

Oui, cela existe. C’est à l’occasion de la semaine de la Mobilité, que le secteur des taxis bruxellois a présenté un véhicule … qui ne rejette que de l’eau. La DH relate ICI les propos du secteur: « On fait le plein d’hydrogène comme on ferait un plein d’essence et ensuite, le véhicule a une autonomie équivalente à un véhicule normal de l’ordre de 600 kilomètres ».

Ce taxi du futur venait de Paris, où il en circule déjà une centaine. Ils disposent de 4 stations de recharge. Les taxis parisiens à hydrogène seront bientôt 600, selon les articles du journal français LesEchos. A Bruxelles, le secteur affirme être en discussion avec les autorités régionales pour qu’un tel modèle puisse être mis en service en Région bruxelloise. Les retours reçus jusqu’à présent sont positifs.

Les taxis à l’hydrogène ne sont évidemment propres, que si l’électricité nécessaire pour la production d’hydrogène est verte. Il en va de même pour les véhicules électriques, qui de plus ont l’inconvénient d’être longs à recharger et d’être dotés de lourdes batteries peu durables.

Bruxelles se trouve donc devant un choix difficile, alors que le marché n’a pas encore tranché: faut-il équiper la ville de prises électriques ou de stations de recharge pour l’hydrogène ?

2 réflexions au sujet de « Happy Monday: un taxi qui ne rejette que de l’eau »

  1. mtdpt

    Il est très clair que du point de vue technologique l’électricité n’est pas une solution viable à grande échelle. Electricité et/ou hybrides sont une bonne solution de transition, qui permettent d’éviter le rejet de particules dans de environnements urbains, mais il n’y a de toutes façons pas assez de ressources, dans l’état actuel de la sciences, pour fabriquer des batteries pour remplacer l’ensemble du parc automobile…
    L’hydrogène est une bien meilleure solution, avec une experience/ autonomie plus proche des solutions actuelles (on fait le plein en quelques minutes). La barrière (comme pour lélectrique) est comment est produit l’hydrogène. La production aujourd’hui est principalement issue du petrole (sic), mais produire de l’hydrogene avec des energies renouvelable pout fonctionner très bien (et même si le rendement actuel est faible, utiliser de l’electricité en surplus, le jour ou quand il y a du vent permet de stocker cette energie).
    Hydrogène donc, a moyen ou long terme… La question est combein de temps sera necessaire pour developper une production industrielle verte, et mettre en place la distribution dans les stations essences actuelles…

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.