Un Bruxellois a conquis New York

-maestro

 » Aucun chanteur belge, ni même français, n’a réussi cela avant lui. Le petit ket de Laeken peut être fier de lui. Il a réussi l’impensable : faire danser l’Amérique sur de la chanson française. Chapeau maestro ! »  (Le Soir). Mais aussi des reportages, des critiques et des vidéos dans tous les médias

Cocorico ! dans un Madison Square Garden sold out, 20.000 personnes de toutes les couleurs ont fait un triomphe au zinneke le plus cosmopolite de Bruxelles et les Américains savent désormais que les French fries sont en réalité des Belgian fries et que Bruxelles produit autre chose que des Directives européennes.

Vous savez mon enthousiasme pour Paul Van Haver, pour son univers décalé, surréaliste, tellement bruxellois. Pour la parfaite maîtrise de ses concerts, mais aussi pour sa sincérité, son émotion à fleur de peau et finalement pour sa grande fragilité. Il faut oser parler des agressions sexuelles, des pères absents et du cancer à un public venu pour faire la fête. Allez on danse !

Mais Paul est aussi tellement représentatif de cette ville improbable qu’est Bruxelles où le métissage prime sur la pureté de la race. De mère flamande, de père Rwandais mort dans le génocide, il est né à Etterbeek, a grandi à Laeken, était interne à Godinne, étudiant au Conservatoire de Jette et a même travaillé chez Quick !  Il a fallu tout cela pour que ce bâtard de Paul devienne Stromae. Bruxelles est fier de toi et tu donnes un immense courage à tous ceux et celles qui cherchent leur voie dans cette ville qui ne reconnaît pas toujours les siens.
Merci Paul et prends soin de toi.

 

1 réflexion sur « Un Bruxellois a conquis New York »

Laisser un commentaire