SMart une entreprise partagée

_______________________

Non la SMart n’est pas une voiture, mais la « Société Mutuelle pour artistes ».
Sandrino Graceffa, qui la dirige depuis peu, se livre dans une interview à la Libre Belgique.
Il estime qu’il faut aller vers une nouvelle forme d’organisation économique. « Plus coopérative. Avec plus de solidarité« .

Il apprécie beaucoup le concept de l’entreprise partagée.
« Est-il vraiment nécessaire d’être propriétaire de tout ? On voit se développer le partage de voitures, de vélos ou même de bureaux avec le coworking. On peut extrapoler le principe. Faut-il chaque fois créer une entreprise quand on a un projet à développer ? Je pense qu’il n’est pas utile que chacun ait sa microentreprise. Il est peut-être préférable d’avoir une seule et même entreprise à partager.

C’est le principe de la mutuelle. De l’entreprise partagée. C’est comme cela que nous nous voyons. Nous mettons en commun tout ce qui est nécessaire pour développer une activité économique. Cela peut très bien s’appliquer à d’autres secteurs.« 

Laisser un commentaire