Un voeu pour Bruxelles: une 7ème réforme de l’Etat

_____________________________________

Oui, une 7ème réforme de l’Etat est nécessaire parce que la 6ème est inachevée en ce qui concerne la Région de Bruxelles. Ce sera donc notre voeu pour l’année 2014.

Pour Frans Baert (ancien sénateur VU) la Flandre pouvait accepter une réforme de l’Etat à trois conditions :
1. qu’elle constitue un pas significatif vers une plus grande autonomie;
2. qu’elle ne rende pas les étapes suivantes impossibles;
3. qu’elle ne coûte pas trop cher (en termes de compensations politiques).

C’est le point 2 qui a posé problème car le transfert des compétences vers les Régions (et non les Communautés) compliquera la marche vers l’indépendance de la Flandre, en tant que Communauté (incluant Bruxelles). Le transfert des compétences vers les Régions du dispositif d’Elio Di Rupo condamne donc la Flandre, en cas d’indépendance, à s’en aller sans Bruxelles.

Dans une carte blanche RTBF, Olivier Dupuis propose une réforme très détaillée du système électoral bruxellois comme condition nécessaire  » … pour recréer du pouvoir. Pouvoir de gouverner, de réformer, … s’entend. Pour la Région bruxelloise, cela implique de répondre simultanément à deux défis : éradiquer le système tribal et garantir la participation des deux communautés « historiques » à la vie publique régionale. Et par un préalable : réformer notre système électoral. « 

2 réflexions sur « Un voeu pour Bruxelles: une 7ème réforme de l’Etat »

  1. André Leclercq

    Décidément, De Wever est devenu le « grand méchant loup » pour bcp de francophones (et les médias en « rajoutent une couche…)! Dommage que cela soit surtout à cause des idées de la N-VA au niveau institutionnel et beaucoup moins pour ses propositions au niveau socio-économiques dont l’application auraient à mon avis des conséquences des plus désastreuses!

    Par ailleurs, refuser l’idée d’une fusion des communes de Bruxelles alors que c’est le moyen le plus facile de mettre fin à l’absurde découpage actuel – avec une commune-ville centrale constituant « un Etat dans l’Etat » qui coupe Ixelles en 2 et a absorbé 3 anciennes communes au sud de la région (Haren réclame d’ailleurs son indépendance!) et que ce serait plus constructif d’exiger que cette fusion soit « compensée » par la création de conseils de quartier…

    Tout cela pourrait d’ailleurs s’accompagner d’une réforme politique qui irait bien plus loin que ce que propose Olivier Dupuis, avec des instances directe de relais des citoyens par le système du tirage au soit (cf. expérience du G1000/G32/G24 et dossier dans le dernier numéro de la revue Imagine, cf. http://www.imagine-magazine.com/lire/spip.php?article1609) et en supprimant les Communautés pour aboutir à une Belgique fédérale composée de 4 Régions…

    Répondre
  2. manchon

    Quelles sont ces paroles d’évangiles et à qui les attribuer ??
    « Oui, une 7ème réforme de l’Etat est nécessaire parce que la 6ème est inachevée en ce qui concerne la Région de Bruxelles. Ce sera donc notre vœu pour l’année 2014. »

    Hormis les flamingants de la VU qui ont infiltrés tous les partis politiques flamands et la NVA de dewever, que je sache aucun parti politique francophone ne réclame cette réforme.

    Et l’idée sous jacente de revoir le système électoral n’est qu’un écran de fumée pour amener la fusion des 19 communes et donc la création d’un « gross brussël » à l’image d’anvers du même dewever.

    nee bedankt !

    Répondre

Laisser un commentaire