Archives de catégorie : Uncategorized

Happy Monday: des nouveautés.

Plus de verdure. La commune de Forest a racheté un parking privé à Audi pour le transformer en parc. Les négociations commencées en 2019 ont fini par aboutir. Le nouveau parc public sera adjacent au futur centre culturel de l’abbaye de Forest.

Un super marché en centre-ville. Après le départ de Lidl et la fermeture pour plus de deux ans du AD Delhaize dans l’ancien Actiris à la Bourse, les habitants du centre-ville n’avaient plus comme supermarché que les enseignes Carrefour. C’est Colruyt qui va ouvrir d’ici la fin du mois du de mai. un supermarché OKAY, très bienvenu à la place Anneessens 

Moins de béton. Pour réduire la quantité de béton dans la construction, un groupe de chercheurs de la VUB, a remplacé l’armature du béton, traditionnellement en acier, par des fibres textiles composées de verre, de basalte ou de carbone. On pourrait ainsi réduire l’épaisseur de béton à couler et éviter de devoir protéger l’armature contre la corrosion. En savoir plus sur l’expérience ICI.

photo du site Audi parue dans Bruzz

Happy Tuesday avec passion.

Jef Lambeaux est l’auteur de l’imposante sculpture en marbre de Carrare “Les Passions Humaines”  abritée dans un pavillon dessiné par Victor Horta dans le Parc du Cinquantenaire. Inaccessible depuis longtemps – pour de bonnes et de mauvaises raisons – vous pourrez y pénétrer jusqu’au 23 avril grâce à la résidence d’artistes du Barra Movement.

Les artistes humoristes forment une grande fratrie surtout masculine. Kaoutar vient de s’y imposer comme femme et comme nouvelle vague d’humour bruxellois. Originaire du Maroc et résidant à 1030, c’est son franc-parler qui  est à la base de son succès. Elle tourne même en France. Retenez son nom pour repérer son prochain spectacle et en attendant, vous pourrez l’écouter ICI.

Un immeuble en bois de huit étages sort de terre rue Montoyer. Excepté le noyau en béton préfabriqué, les ingénieurs ont réussi le pari de construire en bois apparent les colonnes, poutres, plancher et voiles du Monteco. Un des premiers bâtiments élevés en structure bois en Région bruxelloise. Une prouesse de notre temps.

Happy Monday ensoleillé.

Bus électriques. La STIB vient d’attribuer à la société EvoBus le marché pour 70 nouveaux bus électriques articulés. Ils viendront s’ajouter aux 37 véhicules électriques qui circulent déjà sur le réseau bruxellois depuis 2018. Le premier bus de cette nouvelle série sera livré en janvier 2024.

Toilettes publiques. Si la ville de Bruxelles dispose d’un certain nombre d’urinoirs – pas toujours en bon état – ils ne sont toutefois pas accessibles aux femmes. Il faut donc se réjouir de l’inauguration ce matin de 4 toilettes publiques automatiques mixtes gratuites autonettoyantes et accessibles aux PMR à la rue aux Choux, place de la Putterie, chaussée d’Anvers niveau de Yser et à la place Fontainas.

Horta inédit. On croyait tout savoir sur le maître incontestable de l’Art Nouveau, mais à la fin de sa vie, il a fait détruire 800 kg de ses inestimables archives. Ces carnets n’ont donc pas pu être retrouvés mais l’asbl Atabey a tenté de les imaginer, à l’aide de l’intelligence artificielle. Les résultats sont ICI, mais beaucoup mieux présentés à la prestigieuse exposition réalisée aux Halles Saint-Géry et visible jusqu’ai 31 mai.

Partager une info.

Vous aimeriez partager le contenu d’un billet de ce blog avec des amis, des amies, des collègues ou des autorités ? Vous voulez diffuser ce billet sur Facebook, Twitter, Linkedin, Whatsapp, … rien de plus simple et c’est fait en quelques secondes.

Il suffit de cliquer sur la barre orange au bas du billet.

Vous arriverez directement sur le site de Bruxels Future. Vous y trouverez tous les billets déjà publiés.

Faites votre choix et puis il vous suffira de cliquer sur l’un des logos affichés ou de cliquer sur + pour en voir encore beaucoup d’autres.

Merci pour votre collaboration.

Surélever les logements.

Une solution qui séduit les élus français… mais pas les nôtres !
La métropole de Lyon annonce la création de 250 logements sociaux par l’augmentation de la hauteur de bâtiments existants. Cette pratique permet de construire malgré le manque de foncier et de financer la rénovation énergétique des étages inférieurs. Bravo.

Bruxelles regorge de maison à deux étages et parfois même à un étage, comme en plein quartier européen. Cela fait des quartiers peu densément habités. Pas même assez de clients potentiels pour ouvrir une boulangerie, ne parlons pas de bénéficier des services d’un concierge. Avec une superficie plus grande que Paris, Bruxelles compte deux fois moins d’habitants.

L’urbanisme ne devrait-il pas permettre et même encourager les surélévations ? Tout comme d’ailleurs l’aménagement de terrasses et de balcons ? Il en va de l’habitabilité de la ville et des services qu’elle pourrait rendre. Avant de construire sur de la terre vierge ne faudrait-il pas d’abord avoir épuisé toutes les surélévations possibles ? Tout comme la réaffectation de tous nos immeubles vides ?

Six maisons à un seul étage face au Belaymont … à Bruxelles et nulle part ailleurs.

A Uccle, une rue bruxelloise comme beaucoup d’autres en ville. On pourrait rajouter un ou deux étages presque partout, sans consommer de terre.