Archives pour la catégorie Education

École obligatoire mais discriminante

___________________________________

Suite à un nouveau décret de la Flandre, 65% des places seront réservées par priorité aux enfants dont au moins un parent maîtrise correctement le néerlandais. Où iront donc les nombreux enfants dont les parents ne maîtrisent ni le néerlandais ni le français, si la Commission communautaire française adopte la même attitude ?

A Bruxelles, la Cocof a donc a déclenché une procédure en conflit d’intérêt et  la Cour constitutionnelle va être saisie. La presse s’agite. Cité par L’Echo, le Conseil d’Etat stipule: « Cette disposition permet à l’enseignement néerlandophone de s’exonérer de la prise en charge d’enfants qui ne parlent ni le français ni le néerlandais et cela pourrait porter atteinte à la loyauté fédérale ». Selon Le Soir une première rencontre fut constructive et selon L’Echo le climat est délétère, dès lors que la Communauté flamande ne veut plus de files devant les écoles à la veille des élections.

Une suggestion: des classes homogènes de français ou de néerlandais « langue étrangère » intensives ne pourraient elles pas être ouvertes dans chacune des Communautés afin de permettre à ces cohortes d’enfants d’avoir la maîtrise de la langue de l’école avant de rejoindre les classes ordinaires ?

En grève scolaire pour le climat

_______________________________

Ils et elles sont jeunes. Sont Flamands. Etudient à l’athénée de Mortsel. Brosseront les cours tous les jeudis. Iront protester à Bruxelles pendant deux heures à la rue Royale, contre l’inaction du gouvernement en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Les autres écoles sont conviées à les rejoindre. Filles et garçons en ont marre de voir les politiciens leur voler leur avenir. Leur modèle: Greta Thunberg la jeune suédoise qui proteste chaque semaine à Stockholm.

C’est le combat d’une génération, dont les plus déterminé.e.s ont compris qu’il fallait agir pour préserver leurs conditions de vie future.  » Pourquoi continuer à étudier si nous n’avons pas d’avenir ? 75 000 personnes marchent pour soutenir l’ecopact, deux jours plus tard la Belgique figure parmi les rares pays qui ne le signent pas. Nous creusons notre propre tombe « .

Daardaar a traduit l’article de Gazet Van Antwerpen. VRT NWS nous informe en français et affiche des réactions  positives de l’école in het Nederlands.
Le mouvement prendra-t-il de l’ampleur ? S’étendra-t-il à la partie francophone des écoles ?


 

 

Faites les soldes en voiture …

_______________________________________

Curieux signal envoyé par la nouvelle majorité rouge/verte/amarante de la Ville de Bruxelles, qui offre le parking gratuit en voirie dans le pentagone durant les deux samedis des soldes. Une demande formulée par le Syndicat Neutre des Indépendants. Pourquoi pas plutôt l’accès gratuit en transports en commun en collaboration avec la STIB ? Pour une vraie réflexion sur la question du stationnement payant, voyez plutôt la contribution de Frédéric Héran de l’Université de Lille 1.

Chacun sait que l’approvisionnement des horodateurs assure une bonne rotation des emplacements de parking en ville et luttent ainsi contre les voitures ventouses … souvent celles des commerçants locaux. Offrir la gratuité du stationnement pour les soldes n’est-il pas un cadeau démagogique ? Il ne profitera pas nécessairement aux fans des soldes, qui pourraient bien avoir énormément de peine à trouver un emplacement gratuit libre. A Luxembourg, les parkings sont gratuits … mais en périphérie.

Pas eu assez de temps pour réfléchir ?  La nouvelle majorité n’a fait que reprendre la mesure adoptée par Marion Lemesre l’an dernier et à laquelle elle avait associé Interparking.  On suivra de près ce que fera le Collège lors des prochains soldes d’été. Faire ses courses en centre-ville sans voiture est-ce possible ?  Avec la STIB vous y seriez-déjà ? Et si vous vous faisiez livrer les achats encombrants ?

Happy Monday: une nouvelle radio bruxelloise

______________________________________

BX1 compte lancer une nouvelle radio en septembre 2019, en vue « de combler un manque dans le paysage radiophonique francophone bruxellois, selon une étude de marché qui a enregistré 76 % d’opinions favorables à la création d’une nouvelle radio régionale à Bruxelles ». C’est désormais inscrit dans le contrat de gestion conclu entre BX1 et le parlement bruxellois francophone (Cocof). Si nous regrettons que la chaîne télé de BX1 ne soit toujours pas sous-titrée, en radio, on peut comprendre qu’ils soit difficile d’être efficacement multilingue.

Vous connaissiez déjà BX1 comme successeur de Télé Bruxelles et comme éditeur d’un journal internet en ligne, désormais la chaîne se présente comme « éditeur de contenus numériques d’information régionale sur tous les supports ». La nouvelle station radio aura pour mission première l’information bruxelloise. Elle ne sera disponible que sur le web dans un premier temps. Ensuite BX1 sollicitera une fréquence FM et DAB+.

Bon vent à cette web radio qui se veut complémentaire à leur chaîne de télévision et devrait être une opportunité pour les Bruxellois.es qui veulent en savoir plus. Faut espérer qu’ils bénéficieront de journalistes supplémentaires et de l’indépendance requise pour faire l’actualité bruxelloise, pour investiguer la vie politique en profondeur sans complaisance et pour aller à la rencontre de la société civile et des Bruxelloises et des Bruxellois. Un public à attirer, un ton à trouver. Sera-t-il à la fois pertinent, impertinent et résolument multiple, à l’image de Bruxelles ? L’Echo en dit plus ICI

Attirer des talents en 2019

___________________________________________

Il est capital pour le développement d’une ville d’être capable d’attirer des talents. Athènes, Rome, Constantinople ou Angkor leur doivent leur grandeur passée. Aujourd’hui, New-York, San Francisco, Honk-Kong, Singapour, Berlin ou même Zürich leur doivent leur attractivité de hub. Bruxelles – petite ville mondiale – profite de son statut de capitale européenne, pour attirer des talents de tout le pays, de toute l’Europe et même de tous les continents. Des cerveaux, des personnes entreprenantes, mais aussi des architectes, des intellectuels, des poètes, des musiciens, des artisans, des artistes …

Un Hit Parade a été dressé en 2018 par IMD World Talent Ranking Report. Loin de couvrir toute la panoplie des talents, il s’avère  plutôt centré autour des aspects éducatifs et financiers. Les chercheurs ont analysé les performances de 63 pays sur le plan « education, apprenticeships, workplace training, language skills, cost of living, quality of life, remuneration and tax rates ». On peut toujours s’interroger sur les critères et la méthodologie mis en oeuvre pour réaliser ce classement, mais vous en trouverez les résultats complets sur le site IMD et l’analyse des résultats par CNBC ICI.

Selon le directeur d’IMD, les pays placés dans le top 10 des hubs ont en commun un investissement important en matière d’éducation publique et une bonne qualité de vie, qui leur permettent de développer le capital humain de la population locale et d’attirer des personnes très qualifiées de l’étranger. Les pays qui ne répondent pas positivement à ces deux critères descendent régulièrement dans le classement, comme la Chine, Hong-Kong, la Grande Bretagne, la Slovaquie ou les Philippines.

En tête du classement, il est assez surprenant de trouver 10 pays européens (sauf le Canada). Avec la Suisse en n°1 et la Belgique en n°11, mais juste devant les USA et Singapour …
Belle performance belge, mais il faut savoir qu’en 2017, la Belgique caracolait encore en 3ème position ! Pour quelles raisons a-t-elle perdu 8 places en 2018 ?