Du neuf côté traitements

___________________________________

La presse et les médias sociaux vous tiennent largement informés sur la pandémie – parfois jusqu’à saturation – nous ne voudrions donc pas en rajouter une couche. Toutefois, lorsqu’il s’agit de traitements, les médias sont plus discrets, voire sceptiques. Certains de nos lecteurs aussi. Ce fut notamment le cas lors de la parution du billet consacré au plaidoyer du Dr. Maskens pour la délivrance de l’ivermectine en pharmacie. Le commentaire de R.M : encore un docteur mabuse en exercice et un groupie qui reprend des informations quant à un médicament interdit à la vente en médecine …

En Belgique, l’ivermectine en tablettes ne peut effectivement pas être stockée par nos pharmacies, mais elle est autorisée en France. Tout pharmacien belge peut en commander en France, en toute légalité, pour honorer une ordonnance médicale d’un client. Quant au Dr Maskens, suite à sa lettre ouverte en faveur de la diffusion de ce traitement, son point de vue vient de faire l’objet d’une publication dans le très sérieux Journal du Médecin.

Ce n’est pas tout. Alors qu’il n’existe toujours pas de médicament spécifique contre la Covid-19, qui vous a dit que le laboratoire Merck a enregistré des résultats prometteurs pour l’étude préliminaire de son molnupiravir par voie orale ? En cinq jours, sur 47 patients traités, plus aucun n’avaient de virus détectable. C’est le professeur de médecine William Fischer de l’Université de Caroline du Nord qui précise:  « S’ils sont renforcés par des études additionnelles, ils pourraient avoir des conséquences importantes en termes de santé publique, alors que le virus continue de se propager et d’évoluer dans le monde« . Un nouvel espoir qui reste à confirmer.

2 réflexions au sujet de « Du neuf côté traitements »

  1. José CLEEREMANS

    Enfin un article (avec quelques précédents) qui ne relaye pas simplement le courant d’infos dominant (« mainstream ») et consensuel (le vaccin comme seule issue de secours, la clé du salut, dont on ne connaît même pas encore les effets potentiels à moyen et long terme, les études cliniques étant d’ailleurs toujours en cours). Bravo !

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.