Oui à une réforme de l’Etat

____________________________________________

Rudi Vervoort affirme que ce n’est pas à cela qu’il pense quand il se réveille le matin. Vous, peut-être non plus ? en ces temps de pandémie. Un coronavirus qui a cependant fait la démonstration de l’inefficacité d’une lasagne de 9 ministres en charge de notre santé. Même si nous avons d’autres urgences, il nous faut trouver le temps de réfléchir à une nouvelle organisation d’un Etat fédéral toujours inabouti.

Oui, une Belgique à quatre Régions pourrait garantir un futur pour Bruxelles. Oui, il faut établir la liste des problèmes que cette formule va générer. Oui, il faut trouver des réponses à ces problèmes. Oui, les francophones doivent se mettre à la tâche, car cette fois ce sont les Flamands qui sont plutôt « demandeurs de rien ». On ne peut se limiter à de négociations et des marchandages entre partis, il faut aussi associer la société civile à cette réflexion fondamentale dans un grand débat démocratique.

C’est une première dans l’histoire de Belgique: la réforme de l’État va être préparée en consultant d’abord les citoyens, dixit la Vivaldi. Paul De Grauwe et Philippe Van Parijs invitent à réfléchir aux conditions de réussite de ce dialogue. Béatrice Delvaux en parle aussi dans un article où elle annonce un débat vidéo organisé par Re-Bel avec les deux ministres en charge de la réforme Annelies Verlinden et David Clarinval, ainsi que l’historien David Van Reybrouck et d’autres experts étrangers des panels citoyens. La rediffusion de ce débat sera disponible avec ce lien en fin de semaine. Mais voilà, dès à présent, le point de vue percutant (et sa traduction) de l’ancien journaliste Walter Zinzen, pour qui toute réforme de l’Etat commence nécessairement par un statut réaliste pour Bruxelles. Il apporte largement de l’eau à notre moulin.

 

2 réflexions au sujet de « Oui à une réforme de l’Etat »

  1. valeredoumont

    La proposition de Walter Zinzen est incroyable. Il propose une ville-région de Bruxelles avec fusion des communes et des zones de police. Et donc un Bourgmestre-président d’1,2 millions de Belges, de 20% du PIB…
    10% des Belges auraient le même bourgmestre ?

    J'aime

    Répondre
  2. BERNARD GENTIL

    Je ne me fais plus trop d’illusions sur ce genre de réformes, bien qu’il en faille de grandes pour se diriger vers plus de démocratie.

    1. au moment des élections, il faudrait 1.1.découpler les votes nuls (injures, dessins, etc) des votes blancs (votes de désapprobation) 1.2. supprimer le principe de la dilution des votes en faveur d’un candidat vers son parti (ce qui revient à voter pour la case de tête)

    2. mettre en place le principe des votations (comme en Suisse) – ce principe consiste à demander aux citoyens leur avis sur des sujets précis. Toutefois, de vastes campagnes d’information et des débats doivent précéder chaque votation. Celle-ci peut être annulée si un tribunal considère que ces campagnes-débats furent insuffisants. Ces votations sont donc une démocratie directe sur des sujets précis

    3. Supprimer le statut des Provinces qui sont coûteuses et lourdes en décisions. Cela ne veut pas dire « supprimer toutes les activités provinciales » – écoles, gestion des cours d’eau, etc. : cela veut dire supprimer les Gouverneurs, les Palais du Gouverneur, les députés provinciaux, les frais de représentation, etc… qui sont les privilèges du Prince. J’en tiens pour preuve qu’on a ajouté une dixième Province (du Brabant wallon) jadis.

    Quant aux deux ministres Verlinden et Clarinval, je voudrais qu’on les invite à un débat sur un plateau TV et qu’on leur pose des questions précises auxquelles ils seraient priés de répondre. On verrait vite que c’est une tempête dans un verre d’eau et que le dossier est quasi vide.

    Navrant !

    ________________________________

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.