L’imMobilité à nos portes

___________________________________________________

La Libre de samedi annonce un 7 sur10 pour le gouvernement Michel de la part du patronat, mais avec des mais: pas assez de réduction des contributions patronales et surtout un déficit en matière de Mobilité.

« Les grandes villes comme Anvers et Bruxelles sont parmi les plus embouteillées d’Europe et l’offre de transports en commun, de parkings alternatifs, bref, de solutions durables pour le moins réduites. De grandes sociétés ont décidé de ne pas investir en Belgique en raison d’une politique de Mobilité déficitaire. Le ministre Bellot l’a récemment reconnu. »

Dans le même temps, L’Echo titre:  “Taxation des voitures de société: le gouvernement rassure”. Rassure qui ? La Fédération de l’Automobile (Febiac), qui se réjouit du report (au moins après les élections …) d’une fiscalité plus lourde pour les véhicules de société.
ll semble ne se trouver personne pour confronter les deux articles. La fluidité du trafic ne se retrouvera pas grâce à de nouvelles routes, tunnels ou même lignes de métro, mais plutôt grâce à la diminution du nombre de trajets en voiture individuelle et en parkings gratuits, en particulier pour les voitures dites « de société » aux privilèges d’un autre temps. BXI donne la parole aux Verts, mais à la veille de plusieurs élections, le courage politique nécessaire pour désengorger Bruxelles et préserver la santé des Bruxellois manque, et particulièrement du côté du fédéral.

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.