Vandalisme intolérable (et intoléré ?)

__________________________________

Le futur de la métropole bigarrée bruxelloise repose sur une cohabitation pacifique et respectueuse de ses habitants. Quand on découvre dans les médias des individus belliqueux qui canardent sans raison des bus de la Stib ou De Lijn à Anderlecht ou à Molenbeek, quand ils s’en prennent aux pompiers ou transforment une fête du sport ou du nouvel an en pugilat, c’est intolérable. Mais est-ce intoléré ?

Comment ne pas être taxé de racisme ou de populisme en soulevant la question et en appelant à une répression civilisée mais rapide ? N’est-ce pas en adoptant une attitude laxiste ou tardive que l’on souille l’image de certaines communautés, que l’on renforce un sentiment d’impunité, que l’on menace l’exercice de nos libertés et qu’on laisse le champ libre à la critique des extrémistes de tout bord ?

Je n’en appelle pas ici à un état policier, mais bien à une police qui dispose du cadre, des moyens et de la formation pour faire respecter la loi et l’ordre public en notre nom. Les longues procédures et les nombreux classements sans suite – liés à l’encombrement du parquet de Bruxelles –  ne sont pas tolérables pour des faits de vandalisme ordinaire. Subsiste la question du sort à réserver aux mineurs.

Si l’on a pu se réjouir récemment d’un traitement rapide (2 mois) et d’un réquisitoire sévère pour les casseurs de la Bourse, il reste à voir s’il sera suivi par le tribunal le 2 février.

ICI des conclusions plus générales émises par le comité P et ICI, un autre point de vue exprimé dans un courrier reçu d’un policier de terrain abonné au blog.

1 réflexion sur « Vandalisme intolérable (et intoléré ?) »

  1. missistrano

    Bonne année Ivan et une bonne santé.
    Une remarque pour ton blog. Je l’ai déjà dit mais je me répète. Tant que tu te limiteras à sollilloquer tout seul, quel que soit l’intérêt de tes papiers, il manquera ce dont la région bruxelloise à besoin, c’est de la mobilitsation pour se défendre d’autant que l’on voit bien les orientations qui risquent d’être prises après es élections communales.
    Bien à toi,

    Répondre

Laisser un commentaire