Une première: des réquisitions de logements

___________________________________

Un bien va être mis en location d’ici 2018 sans le consentement de son propriétaire. C’est l’échevin en charge du logement à la Ville, Mohamed Ouriaghli, qui l’annonce. Ce pourrait être une première qui peut étonner.

Bruxelles manque cruellement de logements et cette rareté pousse le prix des loyers à la hausse. Pendant ce temps, des milliers de m2 restent à l’abandon, pour cause de négligence ou de spéculation. Si les conditions spécifiées dans cet article sont remplies, l’intérêt général n’exige-t-il pas que les pouvoirs publics agissent ?

Il en va ainsi de très nombreuses surfaces habitables que des rez commerciaux rendent inaccessibles faute d’entrée particulière, mais pas seulement, il y a aussi ceux qui attendent des « temps meilleurs » pour signer des baux plus avantageux.

Alors, faut-il mettre des limites à la liberté des propriétaires du parc immobilier bruxellois privé? et aussi pour les logements dans les mains des pouvoirs publics, qui tardent trop souvent à les rénover et à les remettre en location?

Une réflexion au sujet de « Une première: des réquisitions de logements »

  1. Matthieu

    Je serais curieux de connaitre le nombre de m2 sous le controle des pouvoirs publics divers (et a Bruxelles il y a de multiples epaisseurs…), non mis a disposition de locataires. Il serait aussi interessant de regarder du cote des proprietaires qui mettent en location des locaux a peine salubre, des caves… Oui, exiger des logements en meilleur etat pour les locataires risque de faire monter certains loyers, mais au benefice d’un parc immobilier finalement correct.

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.