L’arbre du souvenir.

Le 2 novembre, des Bruxelloises et des Bruxellois se sont rendus ensemble au cimetière de Bruxelles et à celui de Schaerbeek, pour rendre hommage aux personnes mortes dans la rue en 2022. Sans « chez soi », des hommes et des femmes n’ont eu que la rue pour dernière demeure. La ville a veillé à leur organiser des funérailles dignes et des citoyens s’en sont souvenus.

C’est face à l’Albertine, à côté de la Gare Centrale, que s’est fixé le rendez-vous. Au pied de « l’arbre du souvenir ». Cet arbre qui porte le nom et l’âge des disparus posés sur des oiseaux de couleur. Un arbre chargé de boules de verre qui reflètent la ville, qui fut leur demeure. A la fois émouvant et joyeux. Bruxelles se souvient. Le vrai tombeau des morts est la mémoire des vivants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.