Happy Monday: pourquoi pas le train ?

Les trains à grande vitesse et les trains de nuit  multiplient leurs offres en Europe. Moins émetteurs de gaz à effet de serre, ils pourraient nous séduire et remplacer l’avion. Encore faudrait-il que leurs tarifs puissent concurrencer les bus et le dumping des vols Low Cost, dont le kérosène n’est toujours pas taxé et dont les billets sont exemptés de TVA …

Bruxelles Barcelone en train de nuit. C’est la start-up European Sleeper qui se propose de mettre en service un train de nuit vers Barcelone au départ d’Amsterdam, avec des arrêts à Anvers et Bruxelles. Trois voyages hebdomadaires seraient proposés. La demande d’autorisation a été introduite. Plus ICI.  

Toute l’Europe en train de nuit. Ecoconso et SNCB international font le point et annoncent Budapest, Vienne, Venise, Prague, Berlin, Lisbonne, Madrid, Helsinki,… même si parfois il faut encore changer de gare ou se limiter à des trafics intérieurs. Vous serez des pionniers et fini le Flygskam, la honte de prendre l’avion.

Pass et gratuité. L’Allemagne teste un pass estival à 9 euros par mois valable sur tous les transports hors grande vitesse. Quant au Luxembourg, il peut se permettre d’offrir la gratuité complète à tous ses habitants sur tout son réseau ferré et de bus. CityLab révèle le prix de cette gratuité ?

2 réflexions sur « Happy Monday: pourquoi pas le train ? »

  1. Patrick Frenay

    La gratuité (généralisée) des transports en commun n’est en effet pas du tout une solution ‘durable’, car génératrice d’une demande (de mobilité) encore plus élevée et de transferts depuis les modes actifs beaucoup plus que de la voiture. Et pourquoi rendre ces transports gratuits pour les classes moyennes/aisées qui peuvent se permettre de payer ces transports et qui profitent le plus de cette ‘gratuité’? Gratuité sur bases sociales (‘quotient familial’) OK; mais pas généralisée

    Répondre

Répondre à Patrick Frenay Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.