Vous sentez-vous en Belgique ?

Le président des socialistes flamands, le jeune Conner Rousseau au franc parler, ne se sent pas en Belgique quand il traverse Molenbeek (en voiture). Toute la presse en parle et les critiques fusent de partout, résumées ICI. Pareil pour Georges-Louis Boucher, après son débat avec le Vlaams Belang, mais lui, il a pu compter sur Louis Michel pour voler à son secours. Les propos de Conner Rousseau ont par contre été dénoncés jusque dans son propre camp à Bruxelles, et notamment par l’échevin Vooruit de l’Enseignement  de Molenbeek Jef Van Damme ainsi que dans cet article.

Theo Francken (N-VA) a twetté: « Les socialistes votent depuis des années contre un renforcement du cadre légal en matière d’immigration. Les socialistes se sont emparés de Bruxelles, de tradition libérale, en s’appuyant sur l’immigration de masse qu’ils ont promue et continuent de promouvoir. (…) Laissez-moi rire« . L’extrême droite flamande et néerlandaise s’y engouffrent avec délectation. Dans l’article de La Libre, le politologue Dave Sinardet livre quelques réflexions de fond plus intéressantes.

Tout cela révèle une fois de plus les stéréotypes de nombreux non-Bruxellois envers la capitale. Molenbeek constitue un punching-ball facile. Bruxelles mérite mieux. Même si elle ne cesse de reporter le parcours d’intégration obligatoire, elle se charge d’offrir une éducation et des soins de santé à des citoyens paupérisés, que les deux autres Régions n’ont pas toujours envie d’accueillir, sauf les plus nantis qui finissent souvent par s’installer dans un des deux Brabant. La bourgmestre de Molenbeek a bien fait d’inviter Conner Rousseau à une visite sur le terrain et il a accepté.

3
1

2 réflexions sur « Vous sentez-vous en Belgique ? »

  1. Francois Carton

    C’est quand je reviens de l’étranger que je me sens belge. Il y a quelque chose dans ce pays, dans l’attitude de ses citoyens, dans leurs comportements que je ne ressens qu’ici. Allez comprendre …

    Répondre
  2. potteve

    C’est délirant cette déclaration du président de Vooruit !
    Dans toutes les grandes villes du monde, il y a toujours eu des quartiers typés voire « ethniques », des Chinatown, des Little Italy, des quartiers latino…
    À Bruxelles, on a Matonge, le quartier turc de Schaerbeek, l’hypermulticulturelle Saint-Josse, Molenbeek et la communauté française d’Ixelles…
    Certains de ces quartiers ont même bougé à cause de gros travaux, comme lors de la construction du bassin d’orage de la place Flagey).
    Conner Rousseau semble oublier que des quartiers « ethniques » existent en Flandre, notamment à Anvers/Antwerpen.
    C’est quoi son problème ?
    Et d’abord c’est quoi « se sentir en Belgique » ?

    Répondre

Répondre à potteve Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.