Un zinneke presque parfait

Son père était wallon, sa mère flamande. Né à Etterbeek en 1907, il est mort à Woluwe Saint-Lambert en 1983. Il dira de lui-même « Je suis un Belge synthétique ». C’est bien évidemment du père de Tintin que nous parlons. Georges Rémy, dit Hergé, s’est lancé dans la bande dessinée dès 1929. Sa « ligne claire » va marquer définitivement la bd européenne. Il publiera 23 albums des aventures de Tintin et s’opposera à ce que d’autres les poursuivent après sa mort, que même le très nationaliste Doorbraak commémore ce 3 mars.

Dès 1946, Tintin devient plus international. Ses albums sont traduits et adaptés en plus de 100 langues, dont le japonais, le grec ou le persan mais pas l’arabe (apparemment pour  des difficultés liées au sens de la lecture ?). Près de la moitié le sont dans des langues aussi régionales que le catalan, le basque, le breton, l’asturien, l’alsacien, le wolof, le corse, le joual, le chtimi, l’anversois, le picard, le gaumais (lorrain), le liégeois, … et bien sûr le brusseleir. Ce sont plus de 250 millions d’exemplaires qui circulent dans le monde.

Un parcours presque parfait, parce qu’il n’avait pas vraiment choisi le bon camp durant la guerre et que les femmes sont les grandes absentes dans son oeuvre … si ce n’est sous les traits de la Castafiore. Tintin au Congo est contesté, mais ne fait que refléter le colonialisme dominant de son époque. On regrettera aussi le choix de Nick Rodwell, mari de sa seconde épouse, qui a décidé d’implanter (sans grand succès) le musée Hergé à Louvain-la Neuve plutôt qu’à Bruxelles, la vraie patrie de Tintin et  certainement celle de Quick et Flupke.

Hergé ofte Georges Remi (1907-1983) – Doorbraak.be

3
1

2 réflexions sur « Un zinneke presque parfait »

  1. Christian Laporte

    Ouille, ouille, ouille goeiendag hein, en zeker en vast ni…goedendag comme en 1302…

    Répondre
  2. Christian Laporte

    Bonjour, goiedag,
    Permettez-moi en tant que Tintinophile et admirateur inconditionnel d Hergé de m inscrire un brin en faux contre l affirmation à propos du Musée de Louvain-la-Neuve ! Certes, on devrait s y bousculer davantage mais encore faudrait-il que les services touristiques concernés, entre autres de la Fédération Wallonie-bucht-brol remplissent tous leurs missions.
    Pour certains, Louvain la Neuve ne serait qu un campus alors que cest une ville nouvelle tot en met, godverdomme. … Une expérience urbaine, la première ville depuis Charleroi en 1666 qui mérite une visite…
    Qui plus est, si cette partie de la Wallonie ne s enlise pas dans la crise wallonne, c est à Louvain-la-Neuve et à l UCLouvain. .. qu on le doit. Laissons aboyer les chiens, au propre et au figuré comme certains esprits chagrins. Et venez découvrir LLN…
    Christian Laporte, arrivé comme étudiant il y a 46 ans et jamais reparti…

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.