Plan de circulation en question

C’est bien de celui du Pentagone qu’il s’agit. On pouvait s’y attendre, ce futur plan de circulation suscite de nombreuses réactions. Certains s’insurgent contre le fait qu’il ait été élaboré par la seule Ville de Bruxelles, alors que le centre historique est parcouru par l’ensemble des Bruxellois et de nombreux Wallons et Flamands. D’autres estiment les riverains locaux insuffisamment consultés. D’autres encore pointent un marchandage inacceptable entre PS et Ecolo/Groen qui aurait levé le pied à propos du projet Néo et son Mega shopping mall, afin que son plan de circulation passe.

La Libre relève aussi les réactions des organisations patronales flamandes et wallonnes. « Empêcher les navetteurs de traverser le pentagone en voiture pourrait coûter très cher à Bruxelles. On ne peut pas prendre des mesures anti-voitures et à la fois annuler les alternatives », ajoute le Voka, qui réclame donc des avancées sur le dossier de l’élargissement du ring. La ministre flamande de la Mobilité, Lydia Peeters (Open VLD), a même annoncé de possibles actions en justice. Un certain nombre d’entreprises wallonnes, qui ont des clients à Bruxelles, pourraient ne plus s’y rendre si facilement à cause d’une mobilité difficile et du manque de parking (en surface ndlr).

Pour certains, il sera plus facile de quitter Bruxelles que d’y entrer. Le flux migratoire d’entreprises bruxelloises vers la Flandre et la Wallonie continue d’augmenter. Ces chiffres ne devraient pas trop inquiéter, parce que le nombre d’entreprises à Bruxelles continue d’augmenter année après année (114.615 nouvelles entreprises en 2021). Une fois qu’une start-up est créée à Bruxelles, si elle veut s’agrandir, normal qu’elle cherche un zoning extérieur. On y reviendra. Le conseil communal vient d’approuver le plan.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.