L’identité bruxelloise sur le tapis

Luckas Vanden Taelen s’est livré à une analyse des propos de Bart De Wever publiée dans Bruzz et il vous conseille de regarder A La Carte sur BRUZZ TV ce jeudi. Il en livre un avant-goût en titrant à l’usage des Bruxellois néerlandophones « Bruxelles comme région à part entière: Certains construisent leur propre « guillotine ». Vous lirez son article sur Bruzz avec de nombreux commentaires et si vous ne maîtrisez pas suffisamment le néerlandais, je vous ai préparé une traduction de l’article avec DeepL.com. Il n’est pas exclu que certaines nuances échappent à cette traduction automatique.

Quel avenir pour Bruxelles au sein d’une Flandre indépendante ? Et quel avenir pour la République flamande ? Car le Vlaams Belang l’a déjà annoncé: si les partis flamands obtiennent la majorité en 2024, le Vlaams Belang demandera un vote sur une déclaration d’indépendance. Pour De Wever, ce sera sans lui: « J’ai toujours dit très clairement que l’extrémisme de droite est la maladie de la Flandre et du Mouvement flamand. Un peu comme l’islamisme est la maladie de l’islam. Deux virus qui se renforcent mutuellement ».

 A propos de l’identité bruxelloise qui se développe, Bart De Wever constate sans plaisir: « Il y a une sorte d’aliénation en cours, dans laquelle les Flamands de Bruxelles se comportent aussi de plus en plus comme des Bruxellois flamands ». Et d’ajouter: « Si vous voulez devenir un Bruxellois et que vous rêvez d’une identité bruxelloise, sachez que le lendemain, vous deviendrez un nain politique ». « Les néerlandophones qui vivent à Bruxelles ne se comportent plus comme des compatriotes des Flamands, mais comme des Bruxellois. Cette aliénation est ressentie dans tous les partis ». Et de conclure : « Nous devrions être en mesure de briser cela ».

photo LEO Magazine van de N-VA

2 réflexions sur « L’identité bruxelloise sur le tapis »

  1. Bernard

    Cela ressemble à XI Yin Ping : « chaque Chinois est un agent du régime ».

    Chaque Flamand doit rester Flamand avant tout, même à Bruxelles. C’est bien cela le sous-jacent ?

    A droite, toute !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.