Les musulmans et la vie politique

C’est dans Knack, qu’une chercheuse de l’UAntwerpen publie les résultats de son enquête à propos de la participation des musulmans à la vie politique. C’est ICI que vous trouverez l’article publié en néerlandais et LA une traduction automatique faite avec DeepLcom, moins fidèle au texte d’origine. L’engagement politique ne s’y limite pas au vote: les chercheurs se sont aussi intéressés à d’autres formes de participation politique telles que les manifestations, la signature de pétitions et le boycott de produits et de services. On se rappellera la manifestation foulard: Ni obligation, Ni interdiction.

« Notre démocratie suppose que chaque citoyen doit avoir la possibilité et la liberté de participer aux élections. Les musulmans (ou personnes de culture musulmane ndlr) constituent un groupe d’électeurs important estimé à 25 % de la population de Bruxelles. Alors que la modernité était censée annoncer la fin de la religion en Occident, les sociologues parlent aujourd’hui plutôt d’un renouveau de la religion dans une société post-séculaire. L’islam joue un rôle prépondérant dans la vie quotidienne (de certains citoyens) et apparaît également comme un important marqueur d’identité. Cela donne lieu à des discussions politiques passionnées sur l’intégration (et la loyauté) politique des musulmans, on l’a vu avec l’affaire Ihsane Haouach ».

Selon cette étude, « les musulmans qui considèrent leur foi comme très importante sont souvent plus engagés que ceux qui affirment que la religion a peu d’importance dans leur vie. Les musulmans qui ne se sentent ni entendus ni représentés par les partis politiques sont plus enclins à participer afin d’apporter des changements. Les jeunes musulmans belges ont une plus grande connaissance du système politique que les premières générations et donc aussi un plus grand désir de participer au façonnement de notre société ». La question de savoir s’ils sont réellement entendus fera l’objet d’une recherche future. Si ces questions vous intéressent, nous vous invitons à lire l’article complet renseigné en haut du billet.

Photo by Agnieszka Kowalczyk on Unsplash

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.