Happy Monday: il aimerait aider nos villes

Bo Asmus Kjeldgaard est l’ancien maire de Copenhague. En 2009, il s’est lancée dans le pari fou d’atteindre la neutralité carbone en 2025. À quatre ans de l’échéance, le compte n’y est pas encore, mais la ville a connu des transformations profondes, et réduit considérablement ses émissions de gaz à effet de serre, tout en augmentant la qualité de vie de ses citoyens. Un exemple pour Bruxelles ?

« Nous ne sommes que 600.000 habitants. On pourrait dire que ce que nous faisons ne pèse pas lourd à l’échelle mondiale. Mais ça compte, parce qu’on a choisi d’être un modèle, d’être les pionniers qui montrent au reste du monde que c’est possible », explique-t-il dans une interview très détaillée qu’il a accordée à L’Echo, depuis son actuel poste de CEO de Greenovation, qui a initié et mis ce plan en œuvre. « On sait exactement quoi faire, mais on ne le fait pas ». Bo Asmus Kjeldgaard n’y va pas par quatre chemins.

Avec conviction, il dit espérer que Copenhague puisse inspirer le reste du monde, et inciter d’autres villes à faire de même. Son entreprise soutient les villes et les gouvernements qui veulent évoluer de cette manière. Des villes d’Écosse, de Suède, d’Allemagne envoient leurs experts étudier les stratégies de Copenhague. Il essaye de réunir les meilleures leçons, pas seulement de Copenhague, pour réussir ce processus. Il affirme que ce serait un plaisir pour lui d’aider des villes belges. A bon entendeur salut … et avec l’esprit critique de rigueur. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez lire cette interview dans le pdf ci-dessous.

https://wordpress.com/post/bruxselsfuture.com/19986

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.