S’habiller comme on veut

 « Chaque femme doit avoir le droit de porter ce qu’elle veut », c’est Meron Knikman – présidente du Conseil flamand des femmes – qui le revendique dans une carte blanche  du Standaard, traduite ICI par DaarDaar. Pour elle, notre société continue de juger une femme à l’aune de son allure plutôt que sur ses capacités. Elle porte trop de vêtements ou pas assez, elle est trop grosse ou trop mince, négligée ou trop maquillée… Autant de critères qui ne pèsent pas sur les hommes. L’apparence de la femme est considérée comme un indicateur de ses compétences, de son intelligence et de sa neutralité.

Elle revendique pour les femmes la liberté de porter ce qu’elle veulent et de s’épanouir pleinement selon leurs capacités. « Si la société ou une autorité interfère au niveau du choix des vêtements dans l’espace public, nous sommes face à un gros problème. Un problème qui empêche de voir ce qui se cache réellement derrière ces réflexes de contrôle ». Reste néanmoins la question de la neutralité des personnes qui représentent l’Etat ou exercent des fonctions d’autorité, même si les apparences ne suffisent pas à garantir cette neutralité.

C’est ainsi qu’une lectrice nous fait part de ses craintes face à une banalisation des signes convictionnels dans la fonction publique en contact avec la population. Dès sa création, la Belgique a voulu verrouiller la séparation entre l’Eglise et l’Etat. L’aide aux nécessiteux et les soins ont longtemps été un quasi monopole religieux, assuré par des nonnettes et des prêtres. Si la plupart de ces institutions ont été remplacées par des Centres Publics d’Action Sociale, ce n’est pas pour y être reçu par des personnes en soutane, en cornettes, en foulard ou en kippa. Pareil pour l’école publique : « Je ne mets pas mon enfant à l’école officielle pour que son institutrice porte les attributs d’une religion dont je ne partage pas les croyances ».

Le débat n’est manifestement pas clos. Le parlement bruxellois aura fort à faire à la rentrée.

https://wordpress.com/post/bruxselsfuture.com/20010

Image par Capri23auto de Pixabay

Laisser un commentaire