Tout progrès est-il un progrès ?

Des images à couper le souffle: en effet. Le plus grand avion du monde a décollé pour la deuxième fois. Une envergure de 117 m, double fuselage, six moteurs, une longueur de 73 mètres, 15 mètres en hauteur et masse maximale au décollage de 590 tonnes. Le plus grand avion du monde sera sans doute aussi le plus bruyant et le plus polluant avec ses 6 réacteurs. On espère bien ne jamais le voir traverser le ciel bruxellois.

Cette prouesse technique, que détaille longuement l’article de Business AM – vidéo à l’appui – pose la question du progrès. Tout progrès est-il vraiment un progrès pour l’humanité et pour la planète. Tout ce qui est techniquement possible est-il nécessairement désirable ? Pour qui ? A côté des ingénieurs, trouve-t-on aussi des philosophes et des décideurs éclairés ? Il faut l’espérer, à lire les « progrès » qui suivent.

Selon l’information diffusée par L’Opinion, des chercheurs américains et chinois ont annoncé avoir réussi à fabriquer des embryons associant cellules humaines et cellules de singe. Si la valeur scientifique de ces travaux est potentiellement colossale, l’utilisation de primates si proches des êtres humains soulève la question des conséquences involontaires, du bien-être et du statut de ces embryons hybrides. Par ailleurs, on peut lire dans Le Monde que des « robots-tueurs » – sorte de soldats autonomes – viennent aussi de faire parler d’eux. Un comité éthique français s’est prononcé contre l’usage de toute forme d’arme programmée, dont l’homme n’aurait pas la maîtrise complète …

3 réflexions sur « Tout progrès est-il un progrès ? »

  1. potteve

    N’était-ce pas Einstein qui disait que chaque invention destinée à résoudre un problème créait dix nouveaux problèmes ?

    Répondre
  2. Bernard

    On peut imaginer des soldats tueurs qui sont un mélange de singe et d’homme. Comme ça ils seront plus agiles, plus souples, plus résistants et, peut-être, avec moins de scrupules (encore que ….).

    Quelle merveille tout ça.

    Répondre

Laisser un commentaire