Jeunes et Police: la crise de confiance

_________________________________________

Hier encore, la police a débarqué en nombre à la cité sociale Versailles à N-O-H, pour une dizaine de jeunes qui jouaient au foot. Après les incidents précédents et malgré la récente visite non protocolaire du bourgmestre, les policiers ont peur et débarquent donc à 30. Les jeunes aussi ont peur et n’ont pas le sentiment qu’on vient ici pour les protéger. La crise de confiance est profonde. Il y a du pain sur la planche. Même les policiers reconnaissent des abus. « Lorsqu’on trouve des policiers pour un dialogue, ils viennent rencontrer les jeunes uniquement pour… parler de leur métier. Une confusion inefficace entre une réelle rencontre et une séance de pub, vitrine de la police. Dommage ».

C’est la parole de la confédération des organisations de jeunesse. Une voix qu’on n’entend pas souvent mais qu’il faut pouvoir écouter. Un animateur s’exprime : « Quand les conclusions de l’enquête sur le décès d’Adil sont tombées: ce sera un non-lieu pour le policier. Circulez il n’y a rien à voir… Non merci, je vais rester un peu et réfléchir ! Ce combat pour la justice nous allons continuer à le mener avec ces jeunes. Nous les accompagnerons, nous serons derrière eux car ce combat des violences et des abus de la police est le leur. Ces jeunes ne sont-ils pas les plus légitimes pour en parler ? N’ont-ils pas une réelle expertise de terrain concernant les violences policières ? »

« Pour être honnête avec vous, moi aussi j’ai de moins en moins confiance en ce système que je ne cesse pourtant de défendre. Il m’arrive de me poser beaucoup de questions sur le bien-fondé de nos actions, sur l’utilité de se bagarrer, de vous accompagner… tant ce système est générateur d’inégalités, de violence institutionnalisée. Le travailleur associatif, pourtant rodé, glisse parfois dans ce désespoir. Néanmoins, je vais rester de votre côté – toujours – car j’ai encore soif de justice sociale… » . Vous en saurez plus ICI.

document extrait de l’article de Bruzz sur l’intervention policière au quartier Versailles

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.